Cobo Vault, un coffre fort physique pour les crypto-monnaies

23 octobre 2018 à 21h46
2
Cobo Vault

La start-up Cobo, basée à Pékin, a développé un portefeuille de crypto-monnaies promettant une sécurité à toute épreuve. Plus besoin de cacher vos crypto-monnaies sous votre matelas !

L'Un des objectifs des crypto-monnaies et des technologies associées à la blockchain est de basculer vers un système entièrement décentralisé afin de préserver les données et la vie privées. Pourtant, de nombreuses crypto-monnaies sont stockées dans des portefeuilles sur des appareils connectés et sont donc susceptibles d'être piratées. Même si l'utilisateur est prudent, son smartphone ou tout autre appareil connecté peuvent toujours être victimes d'un acte malveillant.

Des crypto-monnaies stockées sur des appareils connectés

Cobo, une startup chinoise, a visiblement trouvé le remède à ce problème en reprenant le principe du coffre-fort physique avec un dispositif de sécurité entièrement déconnecté. Pour pouvoir accéder à ses crypto-monnaies, son propriétaire doit passer toute une série de mesures de sécurité de niveau militaire avant de pouvoir accéder à ses informations.

Ce coffre numérique est conçu pour stocker en toute sécurité les crypto-monnaies d'un utilisateur et les protéger des menaces à la sécurité numérique et des dommages physiques.

Un système de sécurité supposément plus fiable

L'ensemble du dispositif de sécurité contient un appareil numérique avec un écran de 3 pouces, une batterie amovible de 1540 mAh, une tablette pour pouvoir entrer dans l'ordre une séquence de 24 mots générée de manière aléatoire et un mot de passe comportant au moins 10 caractères avec des caractères spéciaux, une caméra permettant de scanner un QR code dynamique et enfin un boîtier en métal certifié IK10 et IP68 pour la résistance aux impacts et à l'eau afin de stocker toutes les autres pièces.

En théorie, cela signifie que si quelqu'un volait votre smartphone et possédait le mot de passe de votre application Cobo, il ne pourrait pas accéder à la crypto-monnaie sans tenir physiquement le Cobo Vault. Ou inversement : si une personne s'introduit dans votre maison et vole le Cobo Vault, elle devra tout de même accéder à votre smartphone pour terminer le processus de connexion grâce au QR. Dans le même ordre d'idée, pirater le logiciel de l'application Cobo à distance ne serait pas suffisant.

Cobo compte actuellement environ 500 000 utilisateurs, principalement en Chine, et prend en charge plus de 30 crypto-monnaies.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fuze4, le jeu qui vous apprend à créer des jeux, sortira sur Switch le 1er avril 2019
ASUS Zen AiO 27 : le PC tout-en-un 4K, avec station de recharge sans-fil
Faraday Future, concurrent autodésigné de Tesla, licencie et réduit les salaires
Le OnePlus 7 sera un des premiers smartphones compatibles 5G
La DG de YouTube appelle les créateurs à se rebeller contre la directive copyright
Les grandes tendances technos 2019 selon Gartner sont...
Surveillance : une IA peut vous trouver en fonction de votre taille, sexe ou vêtements
Samsung tease son smartphone pliable pour sa conférence de novembre
Intel n'abandonne pas les processeurs 10nm malgré les rumeurs d'annulation
Le SUV e-tron de Audi retardé à cause... d’une mise à jour logicielle (oui, oui)
Haut de page