L'UE lance un programme de Bug Bounty pour améliorer la sécurité des outils open source

Bastien Contreras Contributeur
02 janvier 2019 à 19h00
0
Securite

L'Union européenne va lancer en janvier un programme de « bug bounty ». Celui-ci permettra à des individus ayant découvert des failles, au sein d'une quinzaine de logiciels open source, de recevoir une récompense en cash de plusieurs dizaines de milliers d'euros.

C'est Julia Reda, députée européenne allemande du Parti Pirate, qui a annoncé le lancement de ce dispositif. Le Parti Pirate, présent dans plusieurs pays, a notamment pour objectif de défendre les libertés individuelles et d'œuvrer pour une plus grande transparence des institutions.

Jusqu'à 90 000 euros le bug

D'après les informations communiquées sur le site de la députée, l'Union européenne va donc lancer, en ce début d'année, une campagne de « bug bounty ». Son principe : encourager les amateurs de cybersécurité, professionnels comme particuliers, à partir à la chasse aux bugs, pour pouvoir les corriger avant qu'ils ne soient exploités par des individus mal intentionnés. Avec, à la clé, une récompense financière, qui varie en fonction de la sévérité de la vulnérabilité découverte.

En l'occurrence, les traqueurs de failles de sécurité auront 15 logiciels à analyser en profondeur dont Filezilla, VLC Media Player, 7-zip, PuTTY, Notepad++. Et le jeu en vaut la chandelle : outre l'estime des institutions européennes (qui n'a pas de prix), les primes récompensant la découverte de bugs vont de 25 000 à 90 000 euros, selon le programme concerné (PuTTY étant celui qui rapporte le plus).

Renforcer la sécurité de l'open source

Ce programme de bug bounty est un prolongement du projet FOSSA (Free and Open Source Software Auditing). Ce dernier a été lancé en 2014, à la suite de la découverte de vulnérabilités dans plusieurs projets open source, dont OpenSSL. Or, les institutions européennes ont recours à de nombreux logiciels libres dans le cadre de leur activité. L'UE a alors lancé un audit de sécurité concernant ces outils, qui a donc abouti cette année à la recherche crowdsourcée de failles, dont la résolution servira également à une meilleure protection des particuliers.

Le coup d'envoi officiel des premiers bug bounties sera donné le 7 janvier 2019. À partir de là, si vous souhaitez chasser les bugs (et les primes), vous aurez plusieurs mois pour vous y consacrer. Les dates de clôture des programmes dépendent en effet des logiciels, mais les premiers prendront fin au 15 août 2019.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top