Cybersquatting Adwords : Google échappera à toute poursuite ?

01 juin 2018 à 15h36
0
La Cour de justice de l'Union européenne avait tranché en faveur de Google l'an denier, elle confirmerait sa position dans l'affaire Marks&Spencer. Les marques devront donc acheter des termes Adwords sans nuire au droit de propriété, sans quoi elles pourraient être condamnés pour contrefaçon.

00A0000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
Actuellement la CJUE traite un cas de cyber-squattage d'un terme Adword. La société Marks&Spencer a acquis via le système d'achat de mots clés de Google le nom de marque Interflora. Un nom appartenant à l'enseigne éponyme.

Selon le site paidcontent, l'avocat général de la CJUE a rendu un avis qui tend à confirmer la responsabilité des annonceurs (et non de Google) lors d'un différent. Même si cet avis n'est pas définitif, il permet de connaître quelle pourrait être la position de la Cour lors du jugement final. Une décision qui sera rendue dans plusieurs mois.

En attendant, cette position est une confirmation des conclusions de l'affaire LVMH. La même Cour avait tranché en faveur de Google en estimant que ce dernier n'entretenait pas de « confusion entre la marque cherchée par l'internaute et les liens sponsorisés pour d'autres marques ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page