Siri et Alexa cités comme des leaders féminins de la technologie

0
Quand on parle de personnalités phares de la High-tech, on imagine Bill Gates, Steve Jobs, Elon Musk ou encore Mark Zukerberg. Mais quand la question porte plus précisément sur les figures féminines, certaines réponses peuvent devenir surprenantes.

Ce fut le cas lors d'un sondage mené aux Etats-Unis par LivePerson's, établissant que seulement 4 % des personnes interrogées ont pu correctement répondre à la question "Pouvez-vous me citer le nom d'un leader féminin de la High-tech ?"

Moins d'une personne sur dix dit connaître une femme importante dans le domaine technologique

LivePerson a mené un sondage sur l'inégalité homme-femme dans l'industrie de la technologie, pour tenter de rendre compte de la vision qu'ont les Américains de ce secteur. L'étude ne s'appuie cependant que sur 1.000 personnes. Les questions posées aux personnes sondées portaient autant sur la mixité du milieu que sur le fait d'utiliser une voix féminine pour l'intelligence artificielle. Ce sont d'ailleurs ces IA qui ont été mises à l'honneur par certaines réponses à la question "Pouvez-vous me citer le nom d'un leader féminin de la High-tech ?".

Environ 20 personnes ont en effet nommé "Siri" ou "Alexa" comme femme importante du secteur technologique, soit un quart de ceux qui ont prétendu pouvoir répondre à la question. Sur les 1.000 personnes questionnées, 91,7 % n'ont pas pu répondre. Parmi les 8,3 % restants, seule la moitié d'entre eux a correctement répondu à la question. Lorsque la question portait sur les hommes en revanche, plus de la moitié des sondés ont pu citer Bill Gates ou Steve Jobs par exemple. Les résultats de cette étude pointent ainsi du doigt un problème souvent évoqué concernant l'industrie technologique.

Ginni Rometty

Ginni Rometty, PDG d'IBM

La place des femmes dans le milieu technologique

La question avait déjà été étudiée en 2008 par l'UNESCO dans son article "Science, Technologie et Genre : Rapport International" et pose toujours problème 10 ans après. Suite aux révélations sur le monde du cinéma ou la sphère politique amenées par le mouvement #Balancetonporc, le milieu de la High-tech n'a pas été exempt de tout reproche, comme le souligne Le Monde dans son enquête sur Quantic Dreams. C'est d'une certaine façon ce qu'a voulu mettre en lumière le sondage de LivePerson.

Mais il ne s'agit pas non plus de blâmer les personnes qui n'ont pas pu répondre à cette étude. Le manque de connaissances sur ce sujet provient également d'une médiatisation plus faible de ces personnalités, au point que certains aient plutôt retenu les noms d'Alexa ou de Siri. Forbes met chaque année à jour un classement des femmes influentes dans le monde et aussi dans la technologie. Parmi elles, certains noms reviennent souvent : Marissa Mayer (ex-PDG de Yahoo), Ginni Rometty (PDG d'IBM), Susan Wojcicki (PDG de YouTube), Meg Whitman (ex-PDG d'eBay et de HP) ou Sheryl Sandberg (Administratrice de Facebook). Seulement, seules Marissa Mayer et Ginni Rometty ont commencé en tant qu'ingénieurs et ont donc un profil plus proche des personnalités les plus influentes dans la technologie. Les autres directrices générales sont plutôt passées par le secteur marketing pour arriver à ce poste.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top