Airbnb met le cap vers les séjours longue durée

09 avril 2020 à 15h53
1
Airbnb

La plateforme de réservation de logements Airbnb va mettre en place de nouvelles fonctionnalités cette semaine. Objectif : encourager ses hôtes à proposer des séjours de longue durée, une pratique qui se serait accentuée ces dernières années, même avant le confinement.

Cette semaine, Airbnb annonçait avoir levé 1 milliard de dollars. Confiante quant à une reprise d'activité après la crise liée au coronavirus, l'entreprise entendait réorienter une partie de son offre vers les séjours longue durée, qui seraient susceptibles d'intéresser les étudiants ou les salariés en déplacement.


Déjà plus d'un million d'offres de séjours longue durée

Elle n'a donc pas perdu de temps et a déjà révélé de premiers changements, relatifs à cette nouvelle stratégie. Dans les prochains jours, la page d'accueil du site sera ainsi remodelée, afin de mettre davantage en avant ces réservations au long cours. Et d'après la plateforme, les annonces de ce type ne manqueront pas, puisqu'elle affirme en recenser plus d'un million.

Mais la société n'a pas l'intention de s'en contenter. Elle prévoit donc de sensibiliser ses hôtes aux avantages des séjours de longue durée, via un système de notifications, ainsi qu'un guide leur détaillant la procédure pour mettre à jour leurs annonces, afin d'ajouter cette possibilité à leur offre.


Une demande de plus en plus importante

Si Airbnb mise sur les réservations longues, c'est parce qu'elle a déjà observé une augmentation de ces demandes. Ainsi, en 2019, elles auraient concerné une nuit sur sept réservées sur la plateforme. Et cette année, la tendance semblait connaître une accélération, y compris avant les mesures de confinement. Lors des deux dernières semaines de mars, par exemple, l'entreprise aurait vu le nombre de voyageurs optant pour des séjours étendus presque doubler.

Néanmoins, cette évolution pourrait ne pas être du goût des municipalités, certaines étant déjà hostiles à la plateforme. C'est notamment le cas de la mairie de Paris, qui envisagerait d'interdire les locations via le site dans la ville.

Source : TechCrunch
Modifié le 09/04/2020 à 16h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Dordogne : un jeu narratif made in France, tout en aquarelle, se dévoile dans un premier trailer
En mars, les immatriculations de voitures électriques ont progressé de 10 % malgré la crise
Apple Music promet jusqu'à 50 millions de dollars aux labels indépendants en ce temps de crise
Les bannissements de ZOOM se multiplient
Masten emmènera les expériences de la NASA sur le sol lunaire
HP : le 10 nm d'Intel se fraye un chemin vers les Envy 17
La NASA veut transformer un cratère sur la Lune en télescope géant
Dans Space Force, Netflix va moquer le spatial américain
Droit voisin : Google a 3 mois pour négocier une rémunération auprès des éditeurs de presse
Haut de page