L'avion spatial de l'US Air Force passe le cap des 719 jours de vol en orbite

27 août 2019 à 20h21
0
X-37B AirForce

C'est un nouveau record que la célèbre US Air Force, l'armée de l'air américaine, a établi. La navette X-37B a passé un cap avec près de 719 jours en orbite. Elle bat ainsi son précédent record, établi à plus de 717 jours.

La navette est ainsi l'appareil de cette classe à disposer de la plus longue durée en orbite. Une caractéristique qui sera utile pour les futurs programmes expérimentaux orbitaux.

Cinq missions au compteur

La navette a été lancée depuis Cap Canaveral et placée en orbite le 7 septembre 2017. Ce n'est toutefois pas la première fois que la X-37B est expédiée : elle l'a déjà été en avril 2010, en mars 2011, en décembre 2012... Au total, c'est sa cinquième mission du genre.

Lors de sa première expédition, elle n'est restée « que » 224 jours en orbite. Ensuite, à chaque nouvelle mission, elle y est restée toujours plus longtemps : 468 jours, 675 jours, puis 717 jours.

Avec ses 9 mètres de long pour 3 mètres de haut, la navette est bien plus petite que ses célèbres consœurs de la NASA. Le programme dont elle dépend a été lancé, à l'origine, par la NASA en 1999, avant d'être transféré à la DARPA en 2004. L'Air Force a développé le X-37B à partir du X-37 de l'Agence spatiale américaine.


Des objectifs scientifiques, mais pas seulement

Reste la question de l'objectif. Pour l'US Air Force, la durée des missions et la réutilisation de la navette est primordiale, parce que le programme est de nature expérimentale : il vise à perfectionner des technologies qui soient renouvelables dans l'espace, et à réaliser des expériences en orbite qui pourront être examinées une fois ramenées sur Terre.

Le communiqué officiel dit : « Les technologies testées concernent le guidage, la navigation, le contrôle de l'appareil, les systèmes de protection thermique et avionique... ». D'ailleurs, la X-37B est un OTV, pour Orbital Test Vehicle. Par exemple, l'appareil est doté de panneaux solaires et de batteries au lithium-ion assurant son approvisionnement en énergie. Sa longévité leur est due en partie, ainsi qu'à l'absence d'êtres humains à bord.

Derrière cet objectif scientifique, soulignons que c'est l'US Air Force, une force armée donc, qui tient les commandes, avec l'aval du département de la Défense américaine. Beaucoup d'informations concernant l'OTV sont secrètes. La description de l'appareil fournie par les officiels reste volontairement vague.


Le journal The Daily Beast rapporte que des sources proches du programme ont indiqué que « le X-37B est pensé pour emmener des capteurs expérimentaux - comme des caméras high-tech, des capteurs électroniques et des radars de reconnaissance au sol ». Engadget évoque même des rumeurs concernant l'expérimentation de moteurs à ions.

Source : Engadget
Modifié le 28/08/2019 à 12h41
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top