🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

L'Agence européenne de la sécurité aérienne verrait bien les taxis volants débarquer sous 3 à 5 ans

21 mai 2021 à 08h45
12
Taxi volant Uber

L'AESA a publié, mercredi, la toute première étude sur l'acceptation par les citoyens de la mobilité aérienne urbaine. L'occasion, pour elle, de faire preuve d'optimisme quant à une arrivée prochaine des taxis volants.

L'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA) a publié, mercredi, une étude inédite pourtant sur la mobilité aérienne urbaine, dont les résultats tendent à montrer que le public accueille favorablement la perspective de services tels que les taxis volants ou les livraisons par drone. Et certains marchés pourraient émerger au début de cette nouvelle décennie.

Les Européens optimistes sur les futurs modes de transport

Le principal résultat à retenir, c'est que 83 % des 4 000 citoyens européens interrogés ont un avis initial positif sur la question de l'Urban Air Mobility, c'est-à-dire de la mobilité aérienne urbaine. 71 % sont même prêts à essayer plusieurs de ces services de mobilité. L'évocation de trajets motivés par une urgence (médicale ou autre) a évidemment joué en faveur de la mobilité aérienne urbaine. Les personnes sondées dans le cadre de cette étude proviennent de Barcelone, Budapest, Hambourg, Milan, Örensud et Paris.

De façon plus générale, les Européens sont ouverts à l'idée de voir arriver dans le paysage des services comme la livraison par drone, l'ambulance aérienne ou les fameux taxis aériens. Des doutes subsistent néanmoins dans l'opinion. Beaucoup ne sont encore pas rassurés sur les problèmes potentiels de telles technologies, comme la sûreté, le bruit, la sécurité ou l'impact sur l'environnement.

L'AESA, dont la mission consiste à promouvoir le plus haut niveau possible de sécurité et de protection environnementale dans le domaine de l’aviation civile, voit d'un bon œil les résultats de cette étude. « Cela nous permettra de mettre en place les règles et réglementations pour ce domaine d'une manière qui soit alignée sur les attentes et les perceptions des citoyens », indique le régulateur.

Le régulateur voit des taxis volants en Europe d'ici trois à cinq ans

Aujourd'hui, les progrès technologiques réalisés penchent en faveur d'un nouveau système de transport aérien, que ce soit pour le grand public ou pour le fret. La propulsion électrique pour le décollage et l'atterrissage verticaux, les technologies de batterie et les bases réglementaires, notamment en matière de drone, ne peuvent qu'aider à réinventer l'aviation au sens large.

L'AESA ne cache pas son ambition et son optimiste quant à la mobilité aérienne urbaine. Elle estime que ce mode de transport pourrait être déployé en Europe d'ici trois à cinq ans. Pour le régulateur, il a « le potentiel de rendre la mobilité urbaine plus rapide et plus verte ». Trois à cinq ans ? Le pari semble osé, mais le rendez-vous est pris.

Source : Rapport AESA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
GRITI
Sait-on s’ils ont fait des études sur les effets de cette nouvelle mobilité sur les oiseaux et insectes?<br /> Les véhicules terrestres en tuent déjà beaucoup, alors si on commence à envahir le ciel…
SlashDot2k19
Quid des nuisances sonores?<br /> Un drone géant ça doit faire un bourdonnement sympathique…<br /> Et seront-ils autorisés à voler dans toutes les trajectoires ? (avec un risque de collision augmenté)
Augusto
Mais sans blague on a pas mieux à faire de nos énergies déjà presque épuisées ?<br /> Faudrait pas mettre un gros stop à tout ça tant qu’on a pas de quoi alimenter tout ça durablement ?<br /> Il y a comme une notion de gestion des priorités qui m’échappe méchamment…<br /> Évoluer oui, à fond, mais à quel prix ?
ptitepuce
Les oiseaux, et insectes vont être perturbés par tout ce raffut…<br /> Déjà un petit drone normal fait du bruit, alors plein de gros drones, j’ose pas imaginer…<br /> On a pris d’assaut les sous terrains avec les métros, la terre avec les (auto)routes, la mer avec les milliers de bateaux, et maintenant le ciel avec les avions et les drones…<br /> Marrant mais en + il suffit qu’il y ait des piratages de masse sur ces futurs drones, et on pourrait se faire violer notre intimité à notre insu, des drones voyeurs manipulés par des hackers, ça pourrait exister, et ça ferait peur…
GRITI
ptitepuce:<br /> Marrant mais en + il suffit qu’il y ait des piratages de masse sur ces futurs drones, et on pourrait se faire violer notre intimité à notre insu, des drones voyeurs manipulés par des hackers, ça pourrait exister, et ça ferait peur…<br /> Je préfère encore ce scénario à celui où les drones s’ecrasent un peu partout .
Helios
Empêcher le smicard de venir à Paris avec son diesel de 2004 tout en développant le taxi aérien (vert bien sûr) pour les plus aisés, aïe, Mélenchon a de beau jours devant lui.
supergol
Oui, je ne vois vraiment aucun intérêt à ce mode (sauf impératif comme les ambulances):<br /> besoin énergétique plus important que la voiture là ou nombre de villes amorcent leur transition vers des modes de déplacement plus doux et moins énergivores<br /> pollution sonore et visuelle largement augmentée<br /> perte d’intimité, y compris au fond de nos jardins urbains ?<br />
brichmanster
Ridicule , mais ça peut plaire a certains jeunes ça fait film de sciences fictions
cirdan
Au moment où on commence à se rendre compte des dégâts pour l’environnement de l’arrivée des véhicules autonomes, il ne manque plus que ces joujoux qui ne vont profiter qu’à quelques-uns.<br /> Le sondage porte sur la «&nbsp;mobilité aérienne urbaine&nbsp;», bien à propos pour aller dans le sens du vent (des affaires), mais si ce système aérien pouvait avoir une utilité, ça serait plutôt dans des zones peu desservies ou difficiles d’accès.
iodir
Les taxis volants mus par des hélices, ça existe déjà, ça s’appelle des… hélicoptères. Incroyable découverte, hein !?<br /> Et ça n’a jamais été autorisé au dessus des villes à cause de la sécurité. Vous savez, le truc qu’on nous met tout le temps en avant pour nous priver de libertés. Idée avec laquelle les gens sont parfaitement d’accord. Donc, puisque les gens ont tellement peur pour leur sécurité, ils devraient être d’accord sur le fait de continuer à interdire ce genre de véhicules au dessus des villes.
luck61
Mais bien sur on interdit les drones de loisirs quasiment avec la réglementation qui est ultra lourde on va laisser voler ce type de drone au dessus des villes, avec le bruit infernal que doivent ce genre de machine
Remoss
Hérésie environnementale, cauchemar légal/juridique, risque très importants pour la surêté/sécurité, bref, franchement: je n’y crois pas du tout.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres chocs de la dernière démarque !
Tesla sommée de remettre au gouvernement américain des documents sur sa conduite autonome
Ceci est le plus gros avion cargo autonome et électrique au monde
Processeur russe
Le 3D Vertical Cache d'AMD bientôt sur les GPU Radeon RX 7000 ?
Samsung : la fin de l'année 2022 a été une catastrophe... Du mieux pour 2023 ? Ce n'est pas si sûr
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
iPhone : la détection des accidents, ça marche ! Cet exemple est impressionnant
Cette nouvelle IA de génération de voix dépasse tout ce que vous avez déjà entendu... et pose déjà des problèmes
Un hébergement web à prix réduit : ne manquez pas cette superbe réduction de -75%
Haut de page