Napster, le procès phare

Par
Le 26 juillet 2000
 0
00db000000045098-photo-napster-logo.jpg
C'est aujourd'hui que débute le procès qui oppose la société responsable du logiciel de libre échange de fichier Mp3 sur Internet, Napster aux grandes maisons de disques représentées par la RIAA (Recording Industry Association of America).

La RIAA a deposé plainte en novembre dernier, accusant le logiciel Napster de violer les "copyrights" sur les oeuvres musicales en proposant le libre échange de musique "pirate" au format Mp3. Aujourd'hui la RIAA demande la fermeture pure et simple des serveurs Napster, ce qui rendrait bien entendu Napster inexploitable.
Pour se défendre les auteurs de Napster ont laissé entrevoir que le logiciel proposerait peut-être prochainement l'intégration de la technologie Liquid Audio, qui a pour but d'appliquer le respect des droits de distribution sur les oeuvres musicales. En vain, cette décision ne semble pas être à la hauteur pour la RIAA.

Quel que soit l'issu du procès, le verdict sera certainement symbolique et devrait représenter un cas de jurisprudence qui pourrait s'appliquer à d'autres logiciels comme Scour ou bien encore Gnutella, permettant le libre échange d'oeuvres musicales mais aussi cinématographiques protégées par des copyrights.
Modifié le 18/09/2018 à 11h56

Les dernières actualités

scroll top