Lycos invente la séance de cinéma en ligne

0
Le portail Internet Lycos US se cherche aujourd'hui une seconde vie sur Internet à l'aide d'un portail surfant sur les deux grandes tendances du Web d'aujourd'hui : la vidéo en ligne et les réseaux sociaux. A l'aide d'un nouveau service baptisé Lycos Cinema, la firme qui n'a pas su prendre le virage amorcé par les Google, et autres MySpace du Web, tente un retour gagnant.

Dès le mois de décembre, Lycos proposera à ses utilisateurs d'envoyer leurs vidéos vers son service, comme le font déjà Google, YouTube ou MySpace. Pour se différencier de ses concurrents, Lycos souhaite aller plus loin, l'objectif étant de construire un véritable « salon virtuel », selon les termes de Brian Kalinowski, directeur exécutif de Lycos. La firme, aujourd'hui détenue par un opérateur coréen, affirme être parvenue à mettre au point une technologie permettant de diffuser de façon synchronisée des contenus vidéo vers une large population d'internautes.

0190000000399642-photo-lycos-cinema.jpg
Aujourd'hui, Lycos Cinema n'est pas en mesure de proposer les films à grand succès


Elle propose ainsi la projection en ligne de films, par l'intermédiaire de « salons » qui peuvent accueillir un nombre limité d'internautes. Les spectateurs ont la possibilité d'échanger en direct par l'intermédiaire d'un chat. Aujourd'hui, Lycos dispose d'un catalogue d'environ 500 films. Elle espère le voir passer rapidement à 1000, puis 3000 longs métrages. Le service, dont l'accès est gratuit, est financé par la publicité, qui prend place dans les contenus vidéo projetés. Lycos envisage par la suite de proposer sur le même modèle des séries ou des contenus télévisés.

A tester sur cinema.lycos.com. Internet Explorer 6 et Windows Media Player 10 sont exigés. Bien évidemment, le service et les films ne sont proposés qu'en anglais.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : un BSOD comme économiseur d'écran
Google : portabilité des informations personnelles
AMD abandonne le PIC, son PC à 250 dollars
Playstation 3 : bilan du lancement au Japon
L'Archos 404 passe à moins de 300 euros
Les logiciels Sony Media débarquent en France
Apple: vers une nouvelle tarification sur iTunes ?
Windows Vista : une idée de prix pour l'Europe
Deux portables pour joueurs chez Asus : G1 et G2
ECS annonce sa carte mère nForce 680i SLI
Haut de page