Un trou de sécurité de plus...

14 novembre 2003 à 00h00
0
Alors qu'Orange s'efforce de mettre en place toutes les possibilités possibles sur son SPV avec la signature numérique (et un bootloader blindé sur la version 1.6 qui sera prochainement disponible), AT&T Wireless qui est l'opérateur américain qui propose le MPx200 lui a fait le choix inverse et livre un smartphone sans aucune sécurité. A un tel point, qu'il est même possible pour une application non-signée de passer en mode Kernel sans certificat particulier ! L'accès au mode kernel est un faille très importante et permet d'accèder à des fonctions qui ne devraient pas être appellée en dehors de leur contexte (à savoir l'OS lui même qui appelle des fonctions noyau !), un programme faisant appel à des fonctions Kernel peut facilement faire planter l'OS, mais lorsque certaines fonctions sont correctement utilisées à l'exemple de KernelIoControl, on peut apprendre beaucoup de chose comme le type de processeur mais surtout sa vitesse en réelle en MHz et bien-sûr, il devient possible de créer un logiciel d'overclocking !

Source : msmobiles.com
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Netsize obtient 7 M€ de Partech et Rothschild
Mobileway recentre ses activités « mobiles » sur deux unités
Mobileway recentre ses activités « mobiles » sur deux unités
La mise à jour a été victime d'une fuite
Le FSE tente une approche citoyenne de la société de l’information
Mobileway recentre ses activités « mobiles » sur deux unités
Netsize obtient 7 M€ de Partech et Rothschild
Mobileway recentre ses activités « mobiles » sur deux unités
La mise à jour a été victime d'une fuite
Le FSE tente une approche citoyenne de la société de l’information
Haut de page