X.com : bientôt, personne ne pourra voir les posts que vous avez aimé sur le réseau social d'Elon Musk

Mathilde Rochefort
Publié le 12 juin 2024 à 10h28
Un énième changement à venir sur l'ancien Twitter © Angga Budhiyanto / Shutterstock
Un énième changement à venir sur l'ancien Twitter © Angga Budhiyanto / Shutterstock

Elon Musk l'a confirmé : vos likes sur X.com, anciennement Twitter, seront désormais privés. Personne ne pourra les voir, à part vous-même.

Depuis le rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars en octobre 2022, le milliardaire ne cesse d'apporter de profonds changements à la plateforme, aussi bien en ce qui concerne les fonctionnalités que le modèle économique avec les différents abonnements payants.

D'ailleurs, la possibilité d'empêcher les autres utilisateurs de voir quels posts ont été aimés était réservée aux comptes premium du réseau social depuis août 2023.

Vous pourrez encore voir qui a aimé vos publications

Mais Elon Musk en a finalement décidé autrement. « Il est important de permettre aux gens d'aimer les articles sans être attaqués pour cela ! » a-t-il déclaré dans une publication sur X.com. Dans la foulée, l'équipe d'ingénierie de l'entreprise a spécifié les détails de cette décision.

Ainsi, vous serez encore en mesure de voir les posts que vous avez vous-même aimés, mais ils ne seront plus visibles pour les autres utilisateurs. De même, vous ne pourrez plus voir les likes d'autrui. La plateforme précise que le nombre de j'aime et les autres indicateurs de vos propres publications continueront d'apparaître dans les notifications. Aussi, l'auteur d'un tweet pourra voir qui a aimé sa publication.

Il y a peu, Musk apportait également des changements à la fonctionnalité permettant de bloquer d'autres comptes, la remplaçant par la possibilité de masquer tout en continuant de suivre un profil si besoin.

Encourager les utilisateurs à aimer ce qu'ils veulent

L'introduction de cette nouvelle fonctionnalité n'est pas une surprise. Depuis des mois, des cadres de X.com suggèrent sa mise en place prochaine. « Les likes publics incitent à un comportement erroné : de nombreuses personnes se sentent découragées d'aimer des contenus qui pourraient être "osés" par crainte de représailles de la part de trolls, ou pour protéger leur image publique », indiquait par exemple Haofei Wang, directeur de l'ingénierie, dans une publication le mois dernier.

Nul doute que cette nouveauté évitera un casse-tête à de nombreuses équipes de communication, mais elle pourrait aussi encourager certains à aimer des contenus violents, désormais légaux sur le réseau social.

  • Instantané dans l'information
  • Messages courts
  • Hashtags, tendances, tweet et retweet
8 / 10

Source : Forbes

Par Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
ayaredone

Il a une stratégie ou bien ?

Rainforce

Plutôt pour …

twist_oliver

Il a une stratégie ou bien ?

Comme le dit l’article c’est pour encourager les gens à liker ce qu’ils veulent sans penser à comment cela sera perçu par autrui… et cette information sera probablement revendue à prix d’or

Neferith

Sa stratégie : faire parler. Ca marche aussi sur ses détracteurs xD

Sodium

Rappelons que tout cela fait suite au fait qu’il se soit fait remarquer pour avoir liké des images sexy d’adolescentes (manga si je me souviens bien mais tout de même).

Rappelons également que l’une des principales formes d’attaque de l’ultra-droite fasciste dont il fait partie est de traiter tous leurs opposants de pédophiles :wink:

Donc ça n’est pas une stratégie pour X ni pour la liberté d’expression, il veut juste pouvoir continuer personnellement à consulter tranquillement du contenu raciste ou borderline pédophile sans être inquiété.

Mimi9

si on ne peut plus liker les lolis…

Neferith

"Rappelons également que l’une des principales formes d’attaque de l’ultra-droite fasciste dont il fait partie est de traiter tous leurs opposants de pédophiles " Dixit en balançant la meme accusation la ligne d’avant. On est sur du Sodium

Sodium

Oui sauf que là ça se base sur quelque chose de concret…

juju251

Dommage, parce que ça permettrait aussi de découvrir du contenu intéressant via les personnes que l’on suit.

Après, je me demande s’il ya un lien entre le fait que X autorise désormais explicitement le contenu … ben X (:crazy_face:) et le fait de cacher les « j’aime ». :thinking: :face_with_hand_over_mouth:

DragonSky

X.com ,c’est un nouveau site porn?