Feuilleton OpenAI (ChatGPT) : on sait enfin pourquoi le conseil d'administration a voulu licencier Sam Altman fin 2023

Samir Rahmoune
Publié le 29 mai 2024 à 17h44
Le logo d'OpenAI à côté de Sam Altman © Meir Chaimowitz / Shutterstock
Le logo d'OpenAI à côté de Sam Altman © Meir Chaimowitz / Shutterstock

Le patron d'OpenAI, la firme qui a créé ChatGPT, avait été poussé vers la sortie au mois de novembre dernier, avant d'être finalement rapidement rappelé. Aujourd'hui, on en sait un peu plus sur les causes de cet incident.

Quand on parle d'OpenAI dernièrement, on peut soit s’appesantir sur les dernières réussites exceptionnelles comme GPT-4o, soit observer les différents dramas qui ont émaillé la chronique de cette firme. Le plus important d'entre eux fut le limogeage de Sam Altman à la mi-novembre 2023, qui dura moins d'une semaine, et dont les raisons restent un peu obscures… jusqu'à aujourd'hui, et l'interview d'une ancienne membre du conseil d'administration, Helen Toner.

Sam Altman aurait menti à de nombreuses reprises

Si Helen Toner ne travaille plus au sein d'OpenAI, elle était tout de même aux premières loges au moment du psychodrame du départ avorté de Sam Altman. Elle est donc la mieux placée pour parler de ce moment, ce qu'elle a fait dans une interview pour le podcast The TED AI Show.

Et si l'on en croit cette ancienne responsable, les motivations du conseil alors tenaient au fait que le patron Sam Altman avaient multiplié les mensonges flagrants, ce qui rendait impossible le maintien de la confiance. Helen Toner explique par ailleurs que Sam Altman n'avait pas révélé être le propriétaire du fond OpenAI, et qu'il avait établi une ambiance de travail toxique, notamment rapportées au conseil par deux dirigeants.

ChatGPT lancé sans en informer le conseil d'administration

La même source explique ainsi qu'il avait été rapporté aux membres du conseil d'administration des preuves que Sam Altman avait « menti et été manipulateur dans différentes situations ». Elle explique aussi qu'il prenait des décisions très importantes seul.

« Lorsque ChatGPT est sorti en novembre 2022, le conseil d'administration n'a pas été informé à l'avance. Nous avons appris l'existence de ChatGPT sur Twitter » a-t-elle ainsi illustré. Elle a enfin rappelé que les expériences professionnelles précédentes de Sam Altman avait été chaotiques. Il avait ainsi été limogé de son emploi d'avant, chez Y Combinator, alors qu'auparavant encore, quand il travaillait au sein de la startup Loopts, l'équipe de management avait deux fois demandé son licenciement.

Source : The Verge

Samir Rahmoune
Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (9)
benbart2

Intéressant, j’ai cru comprendre que c’était du à des non-dits pendant le rapprochement avec Microsoft.
Je me suis trompé visiblement.

Merci.

norwy

Apparemment, il semble être un mytho et mégalo : le syndrome d’Icare s’abattra sur lui ?

Neferith

Ou pas, j’ai pas spécialement confiance en ce type de personnage. Mais je n’ai pas plus confiance aux gens d’en face

ivico

Un menteur de plus dans la silicon valley et cela vous étonne? It’s amazing! C’est la première chose qu’on m’a dit dans mon 1er boulot dans un grand nom de la defense. « Ne crois jamais un ricain. Il veut vendre et fera tout pour. Ils t’annoncent des perfs que leur produit ne fait pas »

Once again it’s true.

Oh my god il est à la tête du pôle risque maintenant. :sweat_smile:

Rainforce

« Lorsque ChatGPT est sorti en novembre 2022, le conseil d’administration n’a pas été informé à l’avance. Nous avons appris l’existence de ChatGPT sur Twitter »

Y’en a bien qui apprennent qu’ils ont des gamins sur Facebook. :smile:

ChezDebarras

et on confie à ces individus le destin du monde ?
(genre : je fait aveuglément confiance aux dires de chatgpt pour investir, soigner, décider - aveuglément parce que j’ai renoncé à réfléchir et en plus le temps c’est de l’argent et de l’argent je n’en ai pas, pour embaucher des experts. Ou juste un peu d’argent pour acheter des token)

glittermen

Il est étrange de voir comment notre société rejette souvent ses esprits les plus brillants, comme Sam Altman. :star2: Ses idées et sa passion peuvent déranger, mais ce sont elles qui transforment notre monde. :bulb:
Plutôt que de les rejeter, ouvrons nos bras à ces visionnaires. :handshake: Soutenons-les et apprenons d’eux, car leur différence est notre plus grande richesse. :gem:

Furax

Oui enfin le mensonge est une différence pas spécialement enviable non ?

Binbin

« Et si l’on en croit cette ancienne responsable… » C’est bien là toute la question…
Faut-il croire, sans preuve, une ex membre du board qui sont toujours de véritables paniers à crabes…