eBay lance sa campagne anti-phishing

28 octobre 2005 à 00h00
0
Le spécialiste des enchères en ligne sensibilise ses utilisateurs à la prévention contre le vol d'identité numérique et la fraude aux coordonnées bancaires.

A la suite de Microsoft, , et AOL, eBay.fr a lancé le 27 octobre 2005 une campagne hebdomadaire de sensibilisation sur le courrier électronique et les sites frauduleux.

L'objectif de la filiale française du spécialiste américain des ventes et des achats aux enchères sur Internet, est de mettre en garde ses utilisateurs, acheteurs et vendeurs, contre un phénomène qui prend de l'ampleur : Le "phishing".

Cette pratique correspond au vol d'identifiants et de coordonnées bancaires par le biais d'e-mails et de liens qui dirigent vers des sites détournant les noms d'établissements bancaires ou de e-commerce.

Une fois les coordonnées obtenues, le fraudeur peut effectuer des actions malveillantes, en premier lieu utiliser les finances d'autrui.

Pour éviter d'être une de ses victimes, conseils, astuces et outils sont proposés sur eBay.fr. On retiendra notamment que les "pourriels" décrivent le plus souvent une urgence ou une menace pour forcer la main de l'infortuné (mise à jour des données personnelles, perte d'identifiants, etc.)

Par ailleurs, le cybermarchand et PayPal, société du groupe eBay fournissant un système de paiement en ligne, "ne demanderont jamais d'informations confidentielles par e-mail". De plus, précise eBay.fr, "aucun lien vers les sites n'est inséré".

Enfin, l'e-mail frauduleux est le plus souvent anonyme alors qu'eBay et PayPal démarrent "systématiquement" leurs courriels par le nom de l'utilisateur.

Mieux vaut prévenir : La fonction "sécurité de votre compte" est incérée à la barre d'outils eBay. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent signaler les e-mails suspects sur spoof@ebay.fr ou usurpation@paypal.fr afin de stopper le flux.

"L'éducation des internautes et l'appel à la vigilance sont deux leviers qui aideront à lutter contre ce type de pratique", a souligné eBay.

En mai dernier, BNP Paribas, CCF, CIC et la Société générale ont fait les frais du phishing, la Banque de France en juin. Mi-septembre 2005, une vingtaine de banques sud-européennes ont été victimes de ce type d'attaques.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page