Salesforce.com "bouscule les conventions" avec le CRM à la demande

Par
Le 14 octobre 2004
 0

Salesforce.com propose désormais son service à la demande de gestion des relations clients à 185 000 abonnés payants au niveau mondial.

Salesforce.com propose désormais son service à la demande de gestion des relations clients à 185 000 abonnés payants au niveau mondial.

Face au modèle complexe de puissants éditeurs comme Siebel Systems, Salesforce.com est bien décidé à dominer le marché des services "à la demande" de CRM (Customer Relationship Management).

Lors d'un point presse parisien jeudi, le fournisseur d'origine américaine Salesforce.com a rappelé qu'il dispose désormais d'un portefeuille "de 12 000 clients, dont AOL et 31, et de 185 000 abonnés payants au niveau mondial."

Son offre en ligne de solutions de gestion des relations clients, des ventes et du marketing, est proposée en 4 éditions (Enterprise, Professional, Team, Personal) disponibles en 11 langues dont le français (www.salesforce.com/fr/). L'offre est fournie en mode hébergé à partir de 70 euros par utilisateur et par mois.

Et c'est un succès ! En France des sociétés telles que Assystem, Cartesis, Maporama, Marsh et Finaxim ont fait le choix de se service "à la demande".

Flexible, adapté aux grands comptes comme aux PME, ce type de service est proposé par de sérieux concurrents, dont Siebel Systems. Multinationale de l'édition logicielle e-business, Siebel a choisi en octobre 2003 de lancer sa propre offre, "CRMOnDemand", en partenariat avec le groupe informatique 17, et ce parallèlement à ses solutions implémentées sur site.

De son côté, Salesforce.com propose également à ses clients une plate-forme clients/services, sforce, qui offre la possibilité à ses utilisateurs et aux revendeurs de logiciels de personnaliser la solution Salesforce choisie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top