M. Raffarin se déclare favorable au vote par Internet

0
Le Premier ministre français souhaite que "la jeunesse de France" puisse voter par Internet lors du référendum sur la Constitution européenne l'an prochain.

Le vote politique en ligne va-t-il devenir une réalité française ?

Dimanche 5 septembre 2004, lors d'une intervention devant les jeunes de l'UMP à Avoriaz (Haute-Savoie), Jean-Pierre RAFFARIN a déclaré souhaiter la mise en place du vote par Internet pour le référendum sur la Constitution européenne.

Avant de pouvoir être appliquée la Constitution, adoptée en juin dernier par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, doit être ratifiée dans chacun des 25 Etats membres de l'UE par voie parlementaire ou par référendum, le choix de la France.

Ce référendum permettra aux citoyens français de se déclarer en 2005 pour ou contre ce texte. A cette occasion, le Premier ministre souhaite que la France se montre à la hauteur "d'un grand projet européen".

Dans une envolée rappelant le "I Have a Dream" prononcé en 1963 par Martin Luther KING, Jr., M. RAFFARIN a déclaré : "Je fais un rêve, je souhaite que pour ce référendum on puisse faire voter toute la jeunesse de France, que l'on puisse voter par Internet".

La Constitution européenne en devenir divise la classe politique française : l'UMP et l'UDF l'approuvent, tandis que la gauche française ne sait quelle attitude adoptée face à un texte imparfait.

Aussi imparfait soit-il, celui-ci est censé clarifier la répartition des compétences entre l'Union et les Etats membres sous la vigilance des parlements nationaux. L'opinion publique va-t-elle suivre ?
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page