Liens sponsorisés : Mirago veut retirer les supports les moins rentables

Jérôme Bouteiller
22 octobre 2003 à 00h00
0
Objectif ROI ! Moteur de recherches financé par l'indexation et les liens sponsorisés, Mirago propose de retirer les supports publicitaires les moins rentables pour optimiser le retour sur investissement de ses annonceurs.

Challenger de Google, Overture ou encore Espotting, Mirago, dont l'outil de recherche est présent en Grande-Bretagne, Allemagne, France et Espagne, doit donc d'innover pour attirer des annonceurs publicitaires, pour le moment pratiquement absents de ses pages sur son outil français.

" Nous reconnaissons que la qualité du trafic que nous apportons à nos annonceurs est de la plus grande importance. L¹Exclusion de Source est une nouvelle fonctionnalité dont les annonceurs avaient besoin car c¹est une excellente opportunité pour les entreprises d¹optimiser l'argent qu¹elles dépensent pour leurs campagnes publicitaires en ligne " déclare Derek Preston, Directeur des Technologies de Mirago Plc.

Reste à convaincre les internautes de venir sur son outil de recherche, qui ne compte à l'heure actuelle, qu'environ 20 millions d'url en langue française. Selon le dernière baromètre XiTi, Mirago représente 0.02% du trafic généré sur les sites web contre 11.93% pour et 64.19% pour le roi Google.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Tesla a livré plus de 88 000 véhicules électriques au 1er trimestre 2020
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
scroll top