In-Fusio franchit la barre des 5 millions de joueurs

Par
Le 16 octobre 2003
 0

Spécialiste du jeu pour téléphones mobiles, la start-up bordelaise In-Fusio annonce avoir franchi le cap des 5 millions de joueurs enregistrés

Le jeu sera t'il la nouvelle "killer application" pour l'industrie du téléphone ? Spécialiste du jeu pour téléphones mobiles (ExEn, Java, BREW), la start-up bordelaise In-Fusio, fondée et dirigée par Gilles RAYMOND, annonce avoir franchi le cap des 5 millions de joueurs enregistrés et ainsi constituer la plus grande communauté au monde dans ce segment de marché.
Ces joueurs se répartissent essentiellement sur l'Europe avec des implantations en France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni mais également en Chine, où la société est présente depuis déjà quelques années.

Les chiffres clés de sa croissance sont les suivants : . Plus de 5,000,000 de joueurs enregistrés à travers le monde . 500,000 nouveaux joueurs par mois . Un total de 9,320,000 jeux ont été téléchargés depuis le lancement du service en juillet 2001 . Une moyenne de 21600 jeux sont téléchargés chaque mois . Le service de jeux interactifs d'IN-FUSIO a permis de générer plus 53,000,000 de SMS premium (soit régulièrement plus de 5 million par mois) depuis son lancement.

Gilles Raymond, fondateur et co-dirigeant d'IN-FUSIO indique : "Le jeu sur mobile explose. Nos dernières statistiques prouvent encore le développement soutenu de ce marché dont nous prévoyons qu'il atteindra environ 3,3 milliards d'euros en 2006. IN-FUSIO ambitionne de contribuer au développement de cette jeune industrie et de faire la course en tête en s'appuyant sur sa capacité à recruter des joueurs en grand nombre et à les fidéliser, grâce à son expertise d'éditeur, de distributeur et de services back-office aux opérateurs."

Présent sur ce marché dès 1998 avec des jeux en HDML (l'ancêtre du WAP), la société devrait bénéficier de l'énorme coup de projecteur que constitue le lancement de la Nokia N-Gage. Standardisé, le marché européen du jeu mobile pourrait d'ailleurs attendre 7 milliards de dollars, dès 2006, selon la dernière étude de Frost & Sullivan.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top