Java Desktop : Sun dégaine son arme anti Windows

Par Jérôme Bouteiller
le 18 septembre 2003 à 00h00
0

Initialement connu sous le nom de code "Mad Hatter", Sun dévoile officiellement "Java Desktop", un environnement logiciel constituant une alternative à Windows

Linux réveille les ambitions des éternels rivaux de Microsoft. A l'occasion de la conférence SunNetwork 2003 à San Franciso, la société informatique américaine a officiellement annoncé le lancement de Java Desktop, une suite logicielle basée sur linux initialement connue sous le nom de code Mad Hatter.

Réalisée à partir de la distribution linux allemande Suse et de l'interface graphique Gnome, Java desktop intègrera de nombreux logiciels comme Ximian Evolution (un clône d'outlook racheté par cet été), le navigateur Mozilla, la messagerie instantanée Gaim, le logiciel de dessin Gimp, le lecteur multimedia RealOne et bien évidemment une machine virtuelle Java et la suite bureautique Star Office, rachetée il y a déjà quelques années par Sun.

Face à Windows et la suite Office de Microsoft, Sun casse les prix et annonce une licence de l'ordre de 100 dollars par poste ou de 50 dollars par employé. Reste à connaitre la réponse de Microsoft et surtout celle de la communauté du logiciel libre, pas forcément enthousiaste à l'idée que ses logiciels soient progressivement récupérés par des grands noms de l'industrie informatique américaine, bien décidés à gagner de l'argent sur leur dos.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
scroll top