Bronfman propose 8 Mds $ à Vivendi pour reprendre VUE

Jérôme Bouteiller
22 août 2003 à 00h00
0
Nostalgie ou Intérêt ? Selon le quotidien économique LesEchos, Egdar Bronfman Jr, l'hériter de l'empire Seagram, ancien propriétaire de Universal et premier actionnaire privé de Vivendi Universal, aurait proposé huit milliards de dollars au groupe français pour reprendre ses actifs américains dans la télévision et le cinéma regroupés dans sa filiale Vivendi Universal Entertainement.

Cette offre, soutenue par un consortium composé des fonds d'investissement Thomas H. Lee Partners et Blackstone et la banque Wachovian, comporte un volet financier avec les huit milliards de dollars d'argent frais, dont 2.5 milliards de reprise de dette, ainsi qu'un volet "industriel", avec une association avec le câblo-opérateur new-yorkais Cablevision.

Jean-René FOURTOU, le PDG de Vivendi Universal, a reçu quatre offres pour la reprises de ses actifs américains. Outre celle de Bronfman, le groupe français étudie les propositions de Viacom (uniquement sur ses actifs dans la télévision), LibertyMedia et surtout NBC, propriété du groupe General Electric), qui propose une fusion avec VUE. Le groupe pourrait prendre une décision le 26 Août.

A la mi journée, le cours de l'action Vivendi Universal était en hausse de +5.67% à la bourse de Paris.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
scroll top