VeriSign va sécuriser le .NET de Microsoft

Ariane Beky
11 juillet 2001 à 00h00
0
Microsoft va utiliser le savoir-faire de en matière de certificats numériques.

Le géant du logiciel Microsoft et l'éditeur VeriSign ont conclu un accord. VeriSign va utiliser la suite logicielle HailStorm de Microsoft pour l'enregistrement d'adresses web.

De son côté, Microsoft va intégrer les solutions d'authentification numérique (certificats) de son partenaire à sa plate-forme multiservices XML .NET.

Le numéro 1 mondial du logiciel réalise ainsi un second partenariat avec un éditeur de logiciels de sécurité informatique sur une période courte.

Fin mai la société de Bill GATES aujourd'hui dirigée par Steve BALLMER, signait un accord avec afin d'intégrer antivirus, contrôle d'accès, et outil de cryptographie dans .NET.

Quant à VeriSign, fournisseur américain de services Internet spécialisé dans l'enregistrement de noms de domaine, il comptait déjà Microsoft parmi ses partenaires stratégiques au côté de , Netscape, RSA Security, VISA...

En mars, le lancement de MS HailStorm, qui doit permettre aux utilisateurs d'accéder à leurs données privées n'importe où et avec n'importe quel ordinateur, avait été critiqué.

Certaines associations rappelaient que stocker toutes ces données privées en un lieu unique pouvait poser de sérieux problèmes de sécurité.

Si VeriSign accordait à cette même période des certificats Microsoft à un Internaute qui s'était fait passer pour un employé de la société, cela n'a pas freiné l'aboutissement d'une telle alliance...
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top