Kanari dévoile son logiciel collaboratif

30 octobre 2000 à 00h00
0
Pratiquement simultanément au lancement de Groove, le français Kanari dévoile son logiciel dédié au partage de la connaissance et à la collaboration.

Pratiquement simultanément au lancement de Groove, le nouveau logiciel du créateur de Lotus Notes, le français Kanari dévoile son logiciel dédié au partage de la connaissance et à la collaboration. Basé sur une architecture "Peer to peer" (sans serveur centralisé), Kanari mise sur une interface unique fusionnant le bureau windows, le logiciel de messagerie et le navigateur web, pour accéder aux informations. Kanari permet de créer instantanément des espaces électroniques partagés (forums, partage de contacts, urls, documents, publication de newsletters et livres...) avec ses communautés privées. Contrairement à l'ensemble du secteur misant sur un bureau virtuel unique distant, accessible sur le web et bientôt le wap, Kanari prend le pari de tout rapatrier sur une seule machine, en l'occurence le PC. Kanari devrait ainsi séduire les internautes néophytes, soucieux de disposer d'un logiciel, esthétique et convivial, mais pourrait néanmoins frustrer les nomades utilisant plusieurs terminaux différents...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Haut de page