Bernard ARNAULT n'aime pas les journalistes

26 octobre 2000 à 00h00
0
Pour avoir critiqué les échecs de Europ@web, la holding internet de Bernard ARNAULT, le Nouvel Observateur sera désormais privé des investissements publicitaires du groupe LVMH !

D'après le Canard Enchainé du 25/10, le milliardaire Bernard ARNAULT aurait décidé de supprimer tout investissement publicitaire de sa holding du luxe, LVMH, dans l'hebdomadaire "Le Nouvel Observateur", suite à un article particulièrement sévère à propos d'Europ@web, sa holding spécialisée dans les investissements dans la NetEconomie. En effet, pour avoir eu l'honnêteté de dire que LibertySurf, ZeBank, MP3.com, QXL, Boo, BoxMan ou encore Aucland ont quelques difficultés (c'est une euphémisme), le NouvelObs se voit donc privé d'une part non négligeable de ses recettes. Contacté par NetEconomie.fr, Thierry DAURE, directeur général de la régie du magazine, confirme qu'il y a eu des coupures publicitaires suite à cette publication. Cette pratique, bien que fréquente dans ce secteur, pose néanmoins la délicate question de l'indépendance de la presse face à ces gros annonceurs et mériterait, peut-être, un appel au boycott de la galaxie Europ@web pour éviter que la vérité soit sanctionnée. Population globalement plus critique que les téléspectateurs, les internautes ont donc le choix de cautionner ou pas ces pratiques...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Arnaud AFFERGAN : Himalaya, objectif mobilité
FFT dévoile son observatoire des start-up
Voilà le nouveau Voila
Reef lève 40 millions d’euros
Alcatel, Ericsson et Nokia séduisent Orange pour l'UMTS
Arnaud AFFERGAN : Himalaya, objectif mobilité
FFT dévoile son observatoire des start-up
Voilà le nouveau Voila
Reef lève 40 millions d’euros
Alcatel, Ericsson et Nokia séduisent Orange pour l'UMTS
Haut de page