Les Géants américains de l'informatique investissent dans la diffusion multimédia

Jérôme Bouteiller
21 juin 2000 à 00h00
0
Compaq, Intel, et Microsoft se sont réunis autour de Digital Island afin de développer un réseau à haut débit dédié à la diffusion des contenus multimédias

La demande croissante de contenus multimédias et l'incapacité du réseau internet à y répondre de manière satisfaisante pousse les géants américains de l'informatique à s'interésser à des solutions alternatives passant par la réalisation de véritables réseaux privés afin de faire face à l'énorme besoin de bande passante. Après Akamaï ou ibeam, c'est donc au tour de Digital Island de lancer un réseau dédié aux contenus multimédias, en partenariat avec Microsoft, intel et Compaq. Le réseau s'appuiera sur le format windows Media de Microsoft, concurrent de Real Network, est devrait utiliser près de 8000 serveurs Compaq, chargés de faire face à toute surcharge dudit réseau. Contrairement à la diffusion ordinaire ou un même signal est reçu par n récépteurs, la diffusion sur le Net nécessite autant de connexions téléphoniques que d'auditeurs et une duplication rapide des paquets de données à leur destination. A l'opposé de ce type de solutions, NetToll, une start-up française, réfléchit à des solutions basées sur des "octets prioritaires" afin de résoudre à cette problématique de saturation des réseaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top