Yahoo.com ne fermera pas l'accès à ses enchères d'objets nazis

19 juin 2000 à 00h00
0
Le site américain .com, récemment condamné à fermer l'accès de son site d'enchères d'objets nazis aux internautes français, a décidé de ne pas appliquer le jugement du tribunal français.

Contrairement à l'internet, la loi doit respecter les frontières. La décision du 22 mai du tribunal de commerce de Paris, condamnant la société Yahoo à empêcher l'accès de son site américain d'enchères nazis aux internautes français ne sera pas appliquée. "Ce tribunal français veut imposer un jugement dans une juridiction sur laquelle il n'a aucun contrôle", affime Jerry YANG, co-fondateur de Yahoo. La version américaine se limitera donc à respecter la loi américaine, tout comme la version française respecte la loi française, quand bien même les sites soient, de par la nature même de l'internet, internationaux. Ce paradoxe pourrait d'ailleurs encourager l'apparition de "paradis numériques", délocalisés dans les actuels paradis fiscaux, et autorisant le téléchargement de fichiers interdits dans les pays occidentaux.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Explorer 5.5 veut microsoftiser le Web
Le fonds d'investissement Europ@web entre en bourse en juillet
SiS 730s pour processeur AMD
Une souris qui répond au doigt mais pas à l'oeil
CPU Stability Test
Explorer 5.5 veut microsoftiser le Web
Le fonds d'investissement Europ@web entre en bourse en juillet
Nouvelle version du Core du Pentium III
Un adaptateur Slotket A Abit?
Régler le niveau du FSAA sous OpenGL (Nvidia)
Haut de page