Yahoo.com ne fermera pas l'accès à ses enchères d'objets nazis

Par
Le 19 juin 2000
 0

Le site américain Yahoo.com, récemment condamné à fermer l'accès de son site d'enchères d'objets nazis aux internautes français, a décidé de ne pas appliquer le jugement du tribunal français.

Le site américain 10.com, récemment condamné à fermer l'accès de son site d'enchères d'objets nazis aux internautes français, a décidé de ne pas appliquer le jugement du tribunal français.

Contrairement à l'internet, la loi doit respecter les frontières. La décision du 22 mai du tribunal de commerce de Paris, condamnant la société Yahoo à empêcher l'accès de son site américain d'enchères nazis aux internautes français ne sera pas appliquée. "Ce tribunal français veut imposer un jugement dans une juridiction sur laquelle il n'a aucun contrôle", affime Jerry YANG, co-fondateur de Yahoo. La version américaine se limitera donc à respecter la loi américaine, tout comme la version française respecte la loi française, quand bien même les sites soient, de par la nature même de l'internet, internationaux. Ce paradoxe pourrait d'ailleurs encourager l'apparition de "paradis numériques", délocalisés dans les actuels paradis fiscaux, et autorisant le téléchargement de fichiers interdits dans les pays occidentaux.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07

Les dernières actualités

scroll top