Yahoo.com ne fermera pas l'accès à ses enchères d'objets nazis

Jérôme Bouteiller
19 juin 2000 à 00h00
0
Le site américain .com, récemment condamné à fermer l'accès de son site d'enchères d'objets nazis aux internautes français, a décidé de ne pas appliquer le jugement du tribunal français.

Contrairement à l'internet, la loi doit respecter les frontières. La décision du 22 mai du tribunal de commerce de Paris, condamnant la société Yahoo à empêcher l'accès de son site américain d'enchères nazis aux internautes français ne sera pas appliquée. "Ce tribunal français veut imposer un jugement dans une juridiction sur laquelle il n'a aucun contrôle", affime Jerry YANG, co-fondateur de Yahoo. La version américaine se limitera donc à respecter la loi américaine, tout comme la version française respecte la loi française, quand bien même les sites soient, de par la nature même de l'internet, internationaux. Ce paradoxe pourrait d'ailleurs encourager l'apparition de "paradis numériques", délocalisés dans les actuels paradis fiscaux, et autorisant le téléchargement de fichiers interdits dans les pays occidentaux.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page