le RPR veut l'internet rapide pour tous

01 juin 2018 à 15h36
0
Après la fracture sociale, le RPR semble développer un nouvel axe basé sur une fracture technologique entre les français. Le parti du président de la république a en effet proposé un plan sur 5 ans dédié à la démocratisation de l'internet rapide. Michèle Alliot-Marie, la nouvelle présidente du RPR, a souligné qu'il existe "un risque de fracture technologique" qui "ne ferait qu'amplifier la fracture sociale". A l'origine de cette initiative, le sénateur Alain Joyandet souhaite comparer l'accès au Net à l'électricité et à l'eau courante. Le RPR estime que le coût d'un tel plan serait d'environ 60 milliards de francs. Cette initiative du parti gaulliste est salutaire mais peut sembler quelque peu démagogique puisqu'elle s'inscrit avant tout dans une opposition à la politique jugée "étatiste" du gouvernement Jospin en matière de nouvelles technologies. Le débat sur les nouvelles technologies devrait donc être au coeur de la future campagne présidentielle.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Objectif WAP pour le constructeur français Alcatel
Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Sony va lancer une PlayStation mobile à la rentrée 2000
Convergence des réseaux numériques : Quel terminal pour se connecter ?
World online va lancer des services WAP
Haut de page