ILoveYou : Le virus qui souligne les effets néfastes du monopole de Microsoft.

0
Tous les médecins le savent bien, la consanguinité aboutit toujours à des tares génétiques. Au contraire, la mixité permet de limiter la vulnérabilité aux maladies. En informatique, il semblerait que cela soit pareil. Le Virus I Love You a en effet montré l'extraordinaire vulnérabilité des solutions 100% Microsoft à ce type d'intrusion. A l'inverse, les utilisateurs de Linux, MacOS, BeOs, PalmOs, EPOC, etc... n'ont pas été pénalisés par ce programme déstructeur. Le véritable coupable, à l'origine des 10 milliards de dollards de dégat n'est donc peut-être pas aux philippines mais tout simplement à Redmond, au siège de Microsoft. Un constat particulièrement délicat pour l'éditeur américain qui cherche par tous les moyens à éviter son démantellement.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page