ILoveYou : Le virus qui souligne les effets néfastes du monopole de Microsoft.

11 mai 2000 à 00h00
0
Tous les médecins le savent bien, la consanguinité aboutit toujours à des tares génétiques. Au contraire, la mixité permet de limiter la vulnérabilité aux maladies. En informatique, il semblerait que cela soit pareil. Le Virus I Love You a en effet montré l'extraordinaire vulnérabilité des solutions 100% Microsoft à ce type d'intrusion. A l'inverse, les utilisateurs de Linux, MacOS, BeOs, PalmOs, EPOC, etc... n'ont pas été pénalisés par ce programme déstructeur. Le véritable coupable, à l'origine des 10 milliards de dollards de dégat n'est donc peut-être pas aux philippines mais tout simplement à Redmond, au siège de Microsoft. Un constat particulièrement délicat pour l'éditeur américain qui cherche par tous les moyens à éviter son démantellement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPIN et FranceMP3 s'associent pour faciliter l'achat de musique en ligne
Le site X-Box est ouvert
I Love You pour 8,7 milliards de dollars
Epson lance un nouvel appareil photo numérique
LibertySurf lance un forfait illimité en Grande-Bretagne
Objectif WAP pour le constructeur français Alcatel
Convergence des réseaux numériques : Quel terminal pour se connecter ?
World online va lancer des services WAP
Mauvaise journée boursière pour les valeurs internet
Monique Villa : Directrice de la stratégie de l'Agence France Presse
Haut de page