Gratuite ou payante, Dailymotion lance son application iPhone

21 décembre 2009 à 11h00
0
Dailymotion vient de lancer sur l'App Store d'Apple non pas une mais deux applications iPhone, qui ne diffèrent que par leur modèle économique. La première est gratuite, financée par la publicité, alors que la seconde est facturée 4,99 euros, mais n'affichera pas de réclame. Toutes deux permettent d'accéder aux contenus hébergés sur le site de partage de vidéos français, ainsi que d'envoyer ses propres vidéos à partir de son iPhone.

L'interface de l'application reprend les codes esthétiques de la version Web de Dailymotion, et offre un chemin de navigation similaire, basé sur des chaines thématiques. En accueil, une sélection de vidéos opérée par les éditeurs du portail est mise en avant via un carrousel horizontal. Consultables en 3G comme en WiFi, les vidéos s'affichent en mode paysage et peuvent être notées, placées en favoris ou envoyées par courrier électronique. Les abonnés Dailymotion ont la possibilité de se connecter à leur compte, et d'envoyer des vidéos prises à l'aide de leur iPhone 3GS.

Quelques jours après que Wideo, le portail de M6 a sorti sa propre application, et avant son concurrent américain Vimeo, Dailymotion complète donc la version mobile de son site par un logiciel dédié. Pour l'instant, la version gratuite n'affiche aucune réclame, mais la régie du site devrait rapidement commencer à vendre les espaces disponibles.

02689314-photo-dailymotion-iphone.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un Tablet PC multipoint à bas prix chez Packard Bell
Daniel Chiossi :
Hynix : puces mémoire GDDR5  de 2 Gb en 40 nm
iPhone : Orange et SFR cassent les prix
O2 prend le virage de la Téléphonie IP en s'offrant Jajah
Recherche locale : Google pourrait racheter Yelp.com
Silverlight pour Linux : sortie de Moonlight 2.0
Le Bluetooth 4.0 mise sur la consommation électrique
Take 2 : date pour  Mafia II  et résultats financiers
  Divinity 2  /  King Arthur  : deux démos sinon rien
Haut de page