Microsoft : droit de regard sur les rémunérations

0
01631150-photo-wall-street-bull.jpg
A l'heure où certains dénoncent « le scandale des bonus », le conseil d'administration de Microsoft donne aux actionnaires un droit de regard (say-on-pay) sur les rémunérations des plus hauts dirigeants du groupe. Tous les trois ans, à compter de l'assemblée générale du 19 novembre, les actionnaires pourront donner leur avis lors d'un vote « consultatif », a indiqué la firme de Redmond.

Poudre aux yeux ou réelle volonté de transparence ? Le numéro un mondial du logiciel reste évasif. « Compte-tenu de l'intérêt porté à la rémunération des dirigeants exécutifs, nous pensons qu'il est pertinent d'encourager le dialogue avec nos actionnaires à propos de notre politique en la matière », a déclaré Brad Smith, conseiller juridique chez Microsoft et secrétaire du conseil, dans un communiqué daté du 18 septembre. Avant d'ajouter : « notre programme de rémunération à l'attention de l'exécutif est conçu pour maximiser la valeur actionnariale en attirant et en retenant des dirigeants de classe mondiale et en alignant leurs compensations financières avec la croissance et le succès de l'entreprise ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page