L'Oreal fait appel pour les contrefaçons d'eBay

24 juin 2009 à 18h02
0
00F0000002263844-photo-logo-l-or-al.jpg
Invité le mois dernier par le tribunal de grande instance de Paris à trouver un accord à l'amiable avec eBay, L'Oréal a finalement décidé de faire appel. Ce dernier accusait effectivement le pionnier de l'enchère en ligne de favoriser la vente de produits cosmétiques contrefaits, mais la justice avait donné raison à la défense, reconnaissant son statut d'hébergeur.

Suite à cette décision de justice, eBay s'était félicité de disposer du programme « VeRO » (pour Verified Rights Owners). Il s'agit d'un outil automatisé qui permet aux titulaires de droits approuvés de signaler les annonces qui portent atteinte à leurs droits de propriété intellectuelle. Si 2 000 personnes luttent quotidiennement contre les contenus illicites par le biais de ce programme, la plateforme de vente en ligne refuse en revanche d'instaurer un système de filtrage automatisé.

L'Oréal s'est pour le moment refusé à tout commentaire, tandis qu'eBay continue de croire que « le dialogue et la collaboration sont essentiels pour la résolution de ce genre de conflits ». Quoi qu'il en soit, ce dernier devrait de nouveau mettre en avant sa bonne volonté pour obtenir gain de cause, en attendant de devenir un hypothétique cybermarchand traditionnel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top