Microsoft généralise l'informatique à la demande ?

29 décembre 2008 à 18h24
0
Fortement impliqué dans le domaine du cloud computing (informatique par internet), Microsoft envisagerait d'étendre ce concept à l'informatique personnelle, d'après un brevet récemment déposé auprès de l'autorité américaine en charge de la propriété intellectuelle.

00F0000001540410-photo-logo-microsoft.jpg
Il s'agit en fait de commercialiser de l'informatique à la demande aux particuliers en fournissant gratuitement un ordinateur à un client puis en le facturant à l'usage, en fonction de la durée d'utilisation et des ressources utilisées. Le brevet décrit ainsi un ordinateur aux performances, aux logiciels et aux services évolutifs avec une interface permettant de sélectionner différents niveaux. Les machines disposeraient pour cela d'un composant matériel qui permettrait l'accès aux composants et aux applications demandés.

Le client paierait pour ses besoins à un instant donné et non pour d'éventuels besoins futurs. Il ne paierait pas le même prix selon qu'il navigue sur internet, fait de la bureautique ou joue à un jeu vidéo en réseau.

Microsoft met tout particulièrement en avant l'intérêt que présente ce concept pour les futurs fournisseurs de services, qui pourraient augmenter leurs recettes, mais reste vague sur l'attrait pour le consommateur, affirmant que la durée de vie d'une machine serait étendue, sans plus de précisions. Quoi qu'il en soit, il ne s'agit pour le moment que d'un brevet et aucune disponibilité concrète n'a pour le moment été évoquée.

01E0000001840560-photo-brevet-d-informatique-la-demande-de-microsoft.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Promo de Noël avant le Black Friday : PC portable Gamer Lenovo Légion à prix cassé
Le premier
Nikon laisse fuiter la roadmap de ses prochains objectifs
Vivaldi présente Vivaldi Mail, dispo en technical preview
Les iPhone 6S et iPhone SE (1re gen) n'auraient pas le droit à iOS 15
YouTube, le CNC et Arte s'associent autour d'un partenariat
Stadia : 400 jeux seraient actuellement en développement pour la plateforme
POCO lance le M3 : un smartphone ultra endurant à partir de 159€
The Last of Us Part II : une version améliorée pour la PS5 serait en production
CyberGhost 8 : que vaut la dernière version du VPN ?
Haut de page