Le gouvernement chinois bannirait Windows 8 de ses ordinateurs

20 mai 2014 à 17h44
0
Les autorités chinoises auraient pris la décision de bannir totalement le système d'exploitation Windows 8 des ordinateurs du gouvernement, ainsi que de ceux utilisés au sein des établissements publics. Il pourrait s'agir d'une réponse à l'arrêt du support de Windows XP.

00FA000005483879-photo-logo-windows-8-premium-xl-2.jpg
Depuis avril dernier, Microsoft n'assure plus le suivi de Windows XP. Problème : le système d'installation est encore largement installé sur des machines à travers le monde, y compris dans les entreprises et administrations. C'est le cas en Chine, où la décision aurait été prise d'opter pour un système d'exploitation autre que ceux proposés par Microsoft sur les machines de l'administration et du secteur public.

C'est l'agence de presse Xinhua (chinois) qui annonce la nouvelle, citant une note émise par le département en charge des achats administratifs. Si le document en question ne donne pas de détail clair concernant la raison de cette décision, Xinhua pense que l'arrêt du support de Windows XP est en cause. Le parc informatique du secteur public chinois utilisant encore cet OS à hauteur de 50%, il est désormais la cible potentielle d'attaques informatiques. La Chine aurait donc décidé de ne plus dépendre d'un système d'exploitation de Microsoft, pour ne pas voir le cycle d'arrêt de support se répéter. Ainsi, Windows 8 ne serait pas le bienvenu sur les ordinateurs du service public du pays.

Aucune information n'est par ailleurs donnée concernant l'alternative choisie par le gouvernement, qui pourrait notamment s'orienter vers une distribution Linux. Microsoft, de son côté, n'a pas souhaité commenter l'information. Le marché chinois a toujours été problématique pour l'entreprise : en 2011, Steve Ballmer estimait que 90% des logiciels Microsoft utilisés dans le pays étaient des versions pirates, malgré les promesses des dirigeants de traquer les usages illégaux dans ses administrations. Sans confirmation de l'entreprise ou annonce officielle du gouvernement chinois, le doute reste encore permis sur cette initiative, mais si elle s'avère confirmée, elle devrait sabrer les ambitions de la firme de Redmond dans l'empire du Milieu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top