Le gouvernement chinois bannirait Windows 8 de ses ordinateurs

Audrey Oeillet
Publié le 20 mai 2014 à 17h44
Les autorités chinoises auraient pris la décision de bannir totalement le système d'exploitation Windows 8 des ordinateurs du gouvernement, ainsi que de ceux utilisés au sein des établissements publics. Il pourrait s'agir d'une réponse à l'arrêt du support de Windows XP.

00FA000005483879-photo-logo-windows-8-premium-xl-2.jpg
Depuis avril dernier, Microsoft n'assure plus le suivi de Windows XP. Problème : le système d'installation est encore largement installé sur des machines à travers le monde, y compris dans les entreprises et administrations. C'est le cas en Chine, où la décision aurait été prise d'opter pour un système d'exploitation autre que ceux proposés par Microsoft sur les machines de l'administration et du secteur public.

C'est l'agence de presse Xinhua (chinois) qui annonce la nouvelle, citant une note émise par le département en charge des achats administratifs. Si le document en question ne donne pas de détail clair concernant la raison de cette décision, Xinhua pense que l'arrêt du support de Windows XP est en cause. Le parc informatique du secteur public chinois utilisant encore cet OS à hauteur de 50%, il est désormais la cible potentielle d'attaques informatiques. La Chine aurait donc décidé de ne plus dépendre d'un système d'exploitation de Microsoft, pour ne pas voir le cycle d'arrêt de support se répéter. Ainsi, Windows 8 ne serait pas le bienvenu sur les ordinateurs du service public du pays.

Aucune information n'est par ailleurs donnée concernant l'alternative choisie par le gouvernement, qui pourrait notamment s'orienter vers une distribution Linux. Microsoft, de son côté, n'a pas souhaité commenter l'information. Le marché chinois a toujours été problématique pour l'entreprise : en 2011, Steve Ballmer estimait que 90% des logiciels Microsoft utilisés dans le pays étaient des versions pirates, malgré les promesses des dirigeants de traquer les usages illégaux dans ses administrations. Sans confirmation de l'entreprise ou annonce officielle du gouvernement chinois, le doute reste encore permis sur cette initiative, mais si elle s'avère confirmée, elle devrait sabrer les ambitions de la firme de Redmond dans l'empire du Milieu.
Audrey Oeillet
Par Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.