Microsoft ouvre le développement de Spartan aux éditeurs tiers, dont Adobe

24 mars 2015 à 11h13
0
Microsoft explique vouloir être un peu plus souple sur le développement de la platefome de son nouveau navigateur Spartan en acceptant les contributions extérieures.

008C000005035964-photo-ie-10-internet-explorer-ie10-logo-gb-sq-ie11.jpg
Face à la concurrence sur le marché des navigateurs, Microsoft ne semble avoir d'autres choix que d'ouvrir un peu plus son mode de développement. Firefox, Chrome, Safari ou Opera s'articulent autour de projets open source. Leurs moteurs de rendu ou d'exécution JavaScript sont ainsi mis à jour régulièrement et les vulnérabilités sont aussi rapidement corrigées. Avec le projet Spartan, Microsoft entend rattraper son retard, mais pour rester dans la course, la firme de Satya Nadella doit également accepter les contributions externes.

Non, Spartan ne sera pas open source. Toutefois, Bogdan Brinza, responsable du projet, explique : « Nous avons effectué des changements internes afin de permettre aux autres grandes entités du Web de contribuer à la croissance de notre plateforme ». Microsoft devrait prochainement détailler les travaux effectués par ses partenaires et il commence avec Adobe. Ainsi, divers ingénieurs ont apporté plusieurs améliorations au sein de Spartan pour la typographie, les animations et les graphiques. Davantage d'informations sur les propriétés CSS prises en charge sont disponibles ici.

Ce n'est pas la première fois que Microsoft et Adobe collaborent sur un navigateur : Microsoft avait partagé le code d'IE 10 sur Modern Ui pour intégrer le lecteur Flash Player. Ce n'est pas non plus la première fois que Microsoft travaille avec un partenaire pour optimiser ses navigateurs sur Windows 10 : la firme de Redmond a précédemment annoncé avoir fait appel aux ingénieurs de Mozilla pour intégrer le sous-ensemble de JavaScript ASM.js permettant d'accélérer le chargement des pages Web.

Pour l'heure, Microsoft souhaite donc s'ouvrir un peu plus mais la société ne semble pas encore avoir décidé de passer intégralement sur un modèle open source.

A lire également:
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top