La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements

24 mars 2020 à 16h41
0
Windows 10

Le remède fait parfois plus de dégâts que le mal qu'il traite. Les utilisateurs de Windows 10 en font une nouvelle fois l'expérience, depuis le 12 mars. Le patch KB4551762, mise à jour supposée colmater une faille dans la sécurité du système, provoque de nombreuses pannes.

C'est le énième épisode d'une série d'actualisations mal ficelées entraînant des dysfonctionnements.

Ecrans noirs et écrans bleus de la mort

La mise à jour était supposée protéger les usagers d'une brèche dans le protocole « Microsoft Message Block 3.1.1 ». Elle permettait un accès partagé aux dossiers et imprimantes et l'information avait fuité sur le web, obligeant Microsoft à réagir vite. Mais les forums d'utilisateurs se sont rapidement gonflés de commentaires accablants sur le patch proposé.

Écrans noirs, échecs des mises à jour, applications qui ne démarrent pas, ralentissement du système et apparition du redoutable écran bleu de la mort (le tristement célèbre Blue Screen Of Death)... Les incidents rapportés sont nombreux. Si les plus graves n'affectent qu'une minorité d'ordinateurs sous Windows 10, les problèmes d'installation sont plus répandus. Dans la plupart des cas, cependant, désinstaller la mise à jour résout les blocages.

Une série de mises à jour mal conçues écorne l'image de Microsoft

Ce n'est pas la première fois que Microsoft propose des remèdes aux effets secondaires pervers. Cette mise à jour devait être un pansement pour soigner une plaie ouverte par la précédente thérapie administrée à Windows, contre ses failles de sécurité. Nommée KB4540673, cette dernière avait été présentée le 10 mars dernier, deux jours avant sa petite sœur. En février déjà, une autre actualisation avait été vertement critiquée. Elle effaçait les fichiers de l'ordinateur, dans les cas les plus graves.

La crédibilité de l'OS le plus utilisé dans le monde s'en trouve affectée. La semaine dernière pourtant, la firme de Bill Gate annonçait fièrement que Windows 10 équipait un milliard d'ordinateurs sur la planète. Ce qui n'a pas manqué de faire doucement rigoler TechRadar : « Il semble que cette récente manie de Microsoft qui consiste à publier des mises à jour causant plus de dommages qu'elles ne résolvent de problèmes a encore frappé ».

Source : TechSpot.
Modifié le 24/03/2020 à 17h41
48
33
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top