Volkswagen va supprimer 4 000 emplois pour accélérer sa transformation digitale

07 juin 2019 à 07h19
0
Volkswagen plan d'investissement
© Volkswagen

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a lancé, depuis quelques mois, un vaste plan de réduction des coûts. Cette semaine, il a annoncé que 4 000 emplois seraient supprimés, tout en en créant 2 000 nouveaux, liés à la digitalisation de ses processus.

L'industrie automobile est confrontée, ces dernières années, à des bouleversements considérables : véhicules autonomes, voitures électriques, services d'autopartage... Dans un tel contexte, les acteurs historiques sont contraints de s'adapter et de suivre les évolutions.

Diminuer les coûts

Volkswagen AG en est le parfait exemple. Il s'agit du plus grand groupe automobile du monde, réunissant des marques telles qu'Audi, Porsche, Seat, Skoda ou... Volkswagen. Cette dernière entreprise a entamé un important programme de digitalisation, qui chamboule l'organisation de ses effectifs.

Ainsi, cette semaine, la société a annoncé la suppression prochaine de 4 000 emplois. Il s'agira principalement de postes administratifs, situés pour la plupart en Allemagne. Pour parvenir à un tel nombre, l'employeur compte sur des départs en retraite progressive et en retraite anticipée.

De façon générale, ce mouvement s'inscrit dans le plan de réduction des coûts présenté par Volkswagen en mars dernier. Le but de la démarche est d'économiser 5,9 milliards d'euros par an, afin d'augmenter la rentabilité de l'entreprise.

La nouvelle donne des voitures électriques

D'un autre côté, la digitalisation peut aussi avoir des effets positifs en matière d'emplois. En effet, le constructeur allemand prévoit d'embaucher 2 000 nouveaux salariés dans les quatre prochaines années, pour des postes liés à l'informatique.

Aujourd'hui, la marque Volkswagen emploie environ 185 000 personnes à travers le monde, sur un total de 663 000 salariés pour le groupe. Ce nombre pourrait être revu à la baisse à l'avenir, car l'entreprise entend devenir le premier producteur de voitures électriques d'ici 2025. Or ces véhicules nécessitent moins de pièces et moins de main-d'œuvre que les modèles thermiques.

Source : Bloomberg
16
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top