Aux États-Unis, les utilisateurs de Lyft pourront bientôt réserver des trajets en voiture autonome

22 juillet 2021 à 12h25
1
Lyft Ford © Ford
© Ford

Bientôt, des voitures autonomes Ford pourront transporter les utilisateurs de Lyft aux États-Unis. Une annonce qui marque un pas de plus dans le difficile déploiement des services de robotaxis. 

Le service sera tout d’abord lancé à Miami en Floride dès la fin de l’année, puis devrait également arriver à Austin dans le Texas quelques mois plus tard, en 2022. 

Partenariat entre Ford, Argo AI et Lyft

Les véhicules seront plus spécifiquement équipés de la technologie de conduite autonome d’Argo AI, une start-up dans laquelle Ford a investi 1 milliard de dollars en 2017 et qui prévoit de bientôt réaliser son introduction en Bourse. Les villes choisies pour le déploiement des véhicules autonomes opérés par Lyft ne le sont pas par hasard : Argo teste en effet sa technologie à Miami et Austin depuis plusieurs années, en plus de la Californie, de Pittsburgh, de Washington DC, ainsi que de Detroit.

Concrètement, les utilisateurs de Lyft recherchant un transport pourront se voir proposer un véhicule autonome s’ils se trouvent dans une zone spécifique où celui-ci est autorisé. La flotte comptera au départ moins de 100 véhicules dans les deux villes comprises, mais Argo espère en déployer près de 1 000 au courant des cinq prochaines années. 

Avec cette annonce, Lyft démontre qu’elle n’a pas abandonné entièrement le secteur de la conduite autonome. Au mois d’avril dernier, l’entreprise américaine revendait en effet sa division dédiée à la recherche dans ce domaine à Toyota, à l’instar d’un autre service de VTC, Uber, qui a cédé ses activités de conduite autonome à la start-up Aurora. En cause dans les deux cas : des coûts trop importants et une difficulté à être rentable. 

Aider à la mise en place d’un service de robotaxis à grande échelle

Par ailleurs, Lyft et Argo ont signé un contrat qui donnera à Lyft une participation de 2,5 % dans Argo, en échange des données de la société de transport sur les trajets en voiture autonome.

Dans un communiqué, elles expliquent : « Argo utilisera les données anonymes de Lyft sur les services et la flotte, ce qui lui permettra de surmonter les difficultés rencontrées par d'autres entreprises de véhicules autonomes en se concentrant sur les endroits où elles peuvent construire une activité durable et valider le déploiement grâce à des données de sécurité localisées ». 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla
Les véhicules électriques ont doublé leur part de marché en Europe en 2021
Mercedes-Benz tease une électrique capable de 1 000 km d'autonomie
Mercedes-Benz se veut tout électrique d'ici 2030
General Motors stoppe la production de ses pick-up à cause de la pénurie de semi-conducteurs
Tesla annonce que son poids lourd
Volkswagen fait carton plein avec ses modèles électriques et triple quasiment ses ventes en 2021
Tesla promet de rendre son réseau de Superchargeurs accessible à toutes les voitures électriques
Haut de page