Argo AI, la start-up spécialisée dans la conduite autonome, atteint les 7,5 milliards de dollars de valorisation

09 août 2020 à 13h13
0

Un peu plus de trois ans après avoir été placée sur le devant de la scène de la voiture autonome, la start-up Argo AI a atteint les 7,5 milliards de dollars de valorisation.

Ce chiffre a été confirmé près de deux mois après que Volkswagen a finalisé son investissement de 2,6 milliards de dollars chez Argo.

Volkswagen et Ford à participations égales

L'annonce de Ford, en février 2017, d'un investissement d'un milliard de dollars dans l'entreprise en a surpris beaucoup : l'enseigne existait depuis à peine six mois lorsqu'elle s'est retrouvée sous le feu des projecteurs. Depuis, pourtant, la société fondée par Bryan Salesky, l'ancien directeur du développement matériel du projet de conduite autonome de Google (aujourd'hui Waymo) et Peter Rander, autrefois directeur d'ingénierie chez Uber, s'est bien développée, se focalisant sur le développement d'un système complet (logiciels, capteurs, cartographie…) de conduite autonome.

Désormais, Volkswagen détient aussi une participation dans l'entreprise, et celle-ci est égale à celle de Ford. Les deux sociétés partageront donc le coût du développement de la technologie de conduite.

Argo s'étend en Europe, Ford revend des parts

Le nouvel investissement signe l'extension des activités d'Argo en Europe. Volkswagen possède depuis 2017 une filiale baptisée Autonomous Intelligent Driving (AID) et dédiée à la conduite autonome, qui s'apprête à être intégrée à Argo AI. Les bureaux d'AID à Munich vont ainsi devenir le siège européen d'Argo.

Côté Ford, le P.-D.G. Jim Hackett a déclaré jeudi dernier que l'entreprise avait dégagé 3,5 milliards de dollars au deuxième trimestre en vendant une partie de ses actions Argo à Volkswagen. Un coup de pouce bien utile pour le constructeur américain, qui a constaté une diminution de 50 % de son chiffre d'affaires suite à l'épidémie de COVID-19.

Des réorganisations également jugées nécessaires par les dirigeants , qui insistent sur le fait que le déploiement de véhicules autonomes sera un travail de longue haleine. Jim Hackett a ajouté : « Le voyage de la voiture autonome sera long, mais Ford est maintenant bien placé pour participer à cette course et concourir comme peu d'autres peuvent le faire ».

Source : TechCrunch.

3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top