Volkswagen et Ford concluent un accord mondial pour l'électrification et la conduite autonome

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
15 juin 2020 à 17h19
0
Ford Volkswagen production conjointe ©Volkswagen
© Volkswagen

Suite à des discussions, rendues publiques depuis l’été 2019, Ford et Volkswagen ont signé un ensemble de contrats pour former une alliance touchant à la motorisation électrique, les utilitaires légers et la conduite autonome.

Ford va pouvoir bénéficier de la plateforme de son concurrent, la Modular Electrive Drive Box (MEB) pour développer une voiture électrique destinée à l’Europe, basée sur cette architecture et qui devrait être produite en masse d’ici à 2023.

Une coopération pour faciliter la transition vers l’électrique

Ainsi Ford prévoit de développer au moins deux véhicules sur la plateforme MEB de Volkswagen pour amortir le coût de construction depuis cette architecture. Le constructeur américain prévoit de produire 600 000 véhicules en 2023 basés sur cette alliance qui permet de mutualiser les équipes et les usines.

Si initialement, un seul véhicule était prévu, les récentes déclarations des différentes parties confirment bien qu'une seconde voiture résultera de ce partenariat.

Jim Farley, chef des opérations pour Ford, a déclaré au sujet de cette alliance : « Les véhicules commerciaux sont fondamentaux pour Ford aujourd'hui, c'est un domaine dans lequel nous allons accélérer et croître, et travailler avec Volkswagen sur ces plateformes nous fournira des avantages financiers importants dans des domaines tels que l'ingénierie, les usines et l'outillage ».

Un partenariat étendu aux utilitaires légers et à la conduite autonome

Cette nouvelle alliance entre les deux géants de l’automobile ne se limite pas au partage de la plateforme modulaire. Les deux entreprises vont produire ensemble une gamme de trois véhicules utilitaires chacun avec une déclinaison du Ford Transit Connect et du Volkswagen Caddy 5 ainsi que deux utilitaires basés sur les développements de Ford, le pick-up Ford Ranger et la version Volkswagen, l’Amarok, suivi par une fourgonnette Ford Transit et Volkswagen Transporter à venir.

D’autre part, les deux entreprises ont réalisé des investissements dans la technologie de conduite autonome Self-Driving System (SDS) de l’américain Argo AI dont Ford détenait déjà des parts alors que Volkswagen vient de réaliser un investissement important dans l’entreprise ces dernières semaines.

Ford Volkswagen production conjointe ©Volkswagen
© Volkswagen

Source : Electrive

Modifié le 15/06/2020 à 17h19
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
Lenovo lance un mini-ordinateur complètement passif équipé de processeurs AMD Athlon
scroll top