E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)

17 juin 2021 à 16h11
8

Après l'E3 , au tour de l'E4 de s'afficher en ce mois de juin. Mis au point par la start-up française A.I.Mergence, le petit robot, suffisamment petit pour être discret et équipé pour multiplier les usages, s'exhibe à VivaTech cette semaine.

E4 est un petit robot sur roues qui peut œuvrer dans le secteur de la sécurité. Totalement autonome, il est destiné aux espaces indoor (entrepôts, open space, etc.) et peut répondre à différents besoins, comme la détection d'un incendie, d'une fuite d'eau ou d'un intrus. La start-up derrière le petit droïde, A.I.Mergence, est incubée à Station F. Ses techniciens et représentants ont profité de l'opportunité du salon Viva Technology, de retour cette semaine à Paris, pour nous présenter le robot et ses fonctionnalités. En vidéo s'il vous plaît !

E4 © A.I.Mergence
© A.I.Mergence

E4, de la sécurisation des locaux à la protection des salariés

Totalement autonome, E4 peut être positionné dans l'espace que l'on souhaite sécuriser, qu'il cartographie pour ensuite se déplacer de manière indépendante. Il est doté d'une vision à 360°, grâce à son fisheye intégré, ce qui lui permet de scanner les personnes présentes dans le lieu ou dans l'entreprise. Idéal pour déceler un intrus, par exemple.

E4 est aussi capable de détecter des sons, de pointer leur localisation précise et de savoir quels types de sons sont émis. Si une vitre est cassée, le robot va se déplacer à l'endroit où le bruit a été émis, et détecter la vitre cassée. Il envoie ensuite un petit message à l'agent de sécurité qui se trouve plus loin, pour que celui-ci puisse intervenir. Il peut également détecter des fuites de gaz, des montées en température ou encore des incendies. L'appareil travaille, en quelque sorte, main dans la main avec les agents de sécurité, faisant un peu office de compagnon pour ces derniers.

E4 caméras © Alexandre Boero pour Clubic
Le E4 est doté de nombreuses, qui lui permettent d'avoir une vision à 360° (© Alexandre Boero pour Clubic)

Endurant, le robot est capable de travailler 24h/24 et présente l'avantage de n'avoir aucun angle mort, contrairement à de nombreux systèmes de sécurité présents sur le marché. Il peut être déployé en flotte selon la superficie des lieux, les individus ayant la capacité de communiquer entre eux et de se substituer mutuellement si l'un tombe en panne, par exemple.

Une start-up qui veut imposer son robot en France, et ailleurs

La start-up tient pour le moment à rester en France, mais ambitionne de partir à la conquête du marché international, ce qui justifie en partie la présence de la jeune entreprise à la Porte de Versailles.

Désormais, A.I.Mergence, fondée en 2015 par Théophile Gonos et Serge Gongora, est à la recherche d'entreprises et partenaires pouvant accueillir ses robots E4 pendant six mois ou un an, pour bénéficier d'un retour d'expérience et ajuster sa proposition ainsi que sa machine.

E4 Robot VivaTech © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic
Modifié le 17/06/2021 à 16h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Les chasseurs d’ondes de l’ANFR à la recherche des fréquences suspectes (Vidéo)
Après le supersonique, United Airlines veut des avions à propulsion électrique
Elon Musk réserve chez Virgin Galatics quand Bezos dézingue son concurrent
Une IA appréhende les politiciens qui passent trop de temps sur leur smartphone durant les sessions au parlement
Les robots font-ils l’amour ? Votre chronique SF explore le futur de l’humanité
Ok, la voiture volante existe et elle vient de faire son premier vol
Haut de page