Feu vert pour Virgin Galactic, décollage prévu pour Blue Origin, la bataille surborbitale reprend

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
01 octobre 2021 à 10h10
24
Blue origin 1.jpg
Passé les premiers passagers, ce sont les vols réguliers sur lesquels les deux adversaires vont se faire la course. Crédits : Blue Origin

La puissante autorité américaine des transports aériens autorise à nouveau Virgin Galactic à faire voler son avion-fusée VSS Unity… Tandis que Blue Origin prépare sa capsule New Shepard à décoller dans moins de deux semaines. Le duel de l'été pour le tourisme suborbital a repris !

Les milliardaires en moins…

Blues galactique

En juillet dernier, Virgin Galactic avait réussi in extrémis à couper la route à son concurrent direct dans le domaine du tourisme à la frontière de l'espace, Blue Origin. Le milliardaire et fondateur de l'entreprise Richard Branson avait volé avec deux pilotes et trois autres passagers jusqu'à 86,1 km d'altitude, avant un retour en triomphe sur la piste du Spaceport America, le 11 juillet. Neuf jours plus tard à peine, la capsule spatiale de Blue Origin, New Shepard, décollait du site de Van Horn au Texas, avec ses quatre premiers passagers, dont Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, mais aussi le fondateur de Blue Origin.

Une véritable bataille de coqs autour d'un marché aussi étonnant que ses perspectives laissent dubitatif : celui du tourisme suborbital, des vols de quelques minutes pour profiter de l'immensité spatiale hors de l'atmosphère, en impesanteur face à la courbure de la Terre. Août et septembre ont passé. Blue Origin a déjà fait voler un autre exemplaire (non habité) de New Shepard, et se prépare pour la suite. Mais Virgin Galactic n'a pas dit son dernier mot…

La face cachée du nouveau tourisme ?

L'affaire n'a éclaté qu'en septembre, mais il se trouve qu'au cours de sa dernière parabole, l'avion-fusée VSS Unity est sorti de son domaine de vol durant plus d'une minute. Une alerte a retenti dans le cockpit, qui aurait pu (et selon certains, dû) annuler toute la mission. Toutefois, tout s'est heureusement bien passé… sauf que ce genre d'incartade n'est pas passée inaperçue.

Immédiatement après le vol, la FAA (autorité américaine de l'aviation) a diligenté une enquête, interdisant de fait de nouveaux vols de l'avion VSS Unity. Il aura fallu jusqu'au 29 septembre pour que le différend soit levé avec Virgin Galactic. L'entreprise s'est engagée à définir une zone d'exclusion plus grande pour ses paraboles à la frontière de l'espace, et surtout à transmettre ses données « en temps réel » à la FAA.

Aucune annonce n'a encore eu lieu concernant le prochain vol habité de l'entreprise, qui enverra une équipe italienne mener plusieurs expériences durant la parabole. Ce qui n'est pas un « vol touristique » proprement dit, mais s'approche toujours un peu plus du service que compte proposer Virgin Galactic à ses clients de façon régulière.

Blue, un coup d'avance… ou pas

Pour son concurrent Blue Origin, les opérations de New Shepard semblent déjà entrer dans un cycle de vols réguliers. Le prochain est d'ores et déjà prévu pour le 12 octobre, et l'identité de deux des quatre passagers est déjà connue : Chris Boshuizen (co-fondateur de Planet) et Glen de Vries (co-fondateur de Medidata). Selon certaines rumeurs, l'acteur nonagénaire William Shatner (Star Trek) ferait lui aussi partie de l'équipage.

Un nouveau vol pour clients fortunés au nez et à la barbe de Virgin, mais qui n'éteindra pas le feu des critiques que subit actuellement Blue Origin. En plus de l'activité touristique décriée, l'entreprise est en effet en procès contre la NASA (qui l'accuse de ralentir son programme lunaire) et fait l'objet d'une charge inédite d'une vingtaine d'employés aujourd'hui même, accusant une détestable culture d'entreprise entre sexisme et conditions de travail toxiques. Les débuts du tourisme spatial ne se font pas sans fanfare…

Source : Spacenews , Lioness

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
9
elminster44
Les forains sont de retour…
Bretwa
Et les raleurs aussi
elminster44
Les fanboys aussi.
pecore
Maintenant que la hype est retombée ce tourisme spatial se montre de plus en plus pour ce qu’il est : un étalage malsain de richesses où des sommes d’argent indécentes transitent des mains de personnes outrageusement riches vers les mains d’autres personnes outrageusement riches.<br /> Et là, contrairement à SpaceX, il n’y a aucune application scientifique à attendre, ce n’est que du divertissement. Enfin, je suppose que c’est toujours mieux que la tauromachie.
molotofmezcal
Pendant 50 ans, tout le monde s’est contenté de lancer des satellites et le domaine spatial n’a que peu avancé. Depuis 10 ans on voit bien que tout s’accélère.<br /> Malgré tout ce que l’on peut dire, je ne vais pas bouder mon plaisir.<br /> Et au final, il est peut être préférable que cela se fasse par quelques riches via des opérateurs privés, que par une administration publique payée par le contribuable comme lors de la conquête de la Lune.<br /> Si j’étais l’autorité US compétente, je m’empresserai seulement de bien et fortement taxer tout ca comme il se doit, et ca serait gagnant gagnant pour tout le monde.
Bretwa
le monde n’est pas binaire
pecore
Il y a 50 ans on envoyait des capsules à 400 000 km de la terre et retour. Aujourd’hui les deux compagnies sus-citées peinent à envoyer leurs engins à 100 km du plancher des vaches. Je ne vois pas bien où est le progrès.
nicgrover
Les ressources terrestres appartiennent aux riches et maintenant c’est au tour de l’espace.<br /> A quand l’exploitation des ressources par Jeff ? Je vois bien des cartons estampillés Amaz… flotter dans l’espace.
opiumdna
J’aime bien le «&nbsp;La puissante autorité américaine des transports aériens autorise&nbsp;». J’ignorais que les cieux et l’espace appartenaient aux américains Corrigez moi si je me trompe ?
elminster44
T’es pas au courant, à ta mort faudra demander ta Green Card pour accéder au paradis sinon direct les enfers.
toast
Ah, ce monde merveilleux partagé entre les riches et les pauvres.<br /> Elle est où la limite entre les deux au fait ?
ebottlaender
Pour les entreprises opérant sur le sol américain, oui ce sont les autorités américaines qui gèrent leur espace aérien.<br /> Etonnant, non ?
elminster44
Dépends de la perception de chacun de la notion de richesse, perso arrivé à 5 chiffres de revenu mensuel je pense qu’on peux parler de riche.^^<br /> Notre ancien président Hollande lui pensait que c’était à partir de 5K €/ mois…
toast
Et mon voisin smicard pense qu’à 3000€/mois on est riche.<br /> Donc globalement, c’est lourd tous ces discours riches / pauvres…
molotofmezcal
Il ne faut pas tout voit uniquement sur le plan technique. Dans ce cas on pourrait tout autant dire que Saturn V faisait aussi bien sinon mieux que les lanceurs actuels (et sans parler de la longévité/fiabilité des Soyouz).<br /> Le nouvel attrait pour le domaine spatial depuis quelques années, l’arrivée de nouveaux acteurs concurrents, les projets lunaires/martiens ambitieux, l’envoi dans l’espace de femmes et hommes non professionnels, la baisse des coûts que cela va probablement engendrer sont pour moi bien plus significatifs qu’une donnée purement technique.
elminster44
A 450 K € la place chez Virgin, je pense qu’on peut parler de riche sans ambiguïté.^^
molotofmezcal
A 3000e /mois c’est bien plus que le salaire médian en France, donc il n’a pas forcément tord. ‹&nbsp;Riche&nbsp;› n’est pas forcément le bon terme, mais à partir du moment que l’on gagne plus que la majorité des Français… L’évaluation de la richesse est forcément toujours comparative.
opiumdna
Au temps pour moi, j’ignorais que c’était sur le sol américain qu’ils décollaient vu que c’est une<br /> entreprise anglaise.
Pck
Au sujet de la « Green Card » : il ne suffit pas de la demander ! Il faut qu’elle soit ensuite accordée et accessoirement payée. De plus, ce n’est qu’un « privilège » : elle peut être retirée à tout moment ou non renouvelée… Donc, « pour le paradis » tout comme pour les croisières touristiques spatiales, il faudra être riche, dans les critères et bien synchro
Pck
Pour information factuelle : Non seulement VSS Unity a «&nbsp;décollé&nbsp;» de «&nbsp;Spaceport America&nbsp;», le port spatial de Virgin Galactic dédié au tourisme spatial au nouveau mexique USA mais en plus «&nbsp;Virgin Galactic&nbsp;» est une société … Américaine (NYSE)…
ebottlaender
Il y a sans doute confusion car le Virgin Group est anglais à l’origine (Richard Branson étant anglais).<br /> C’est pas bien grave
pecore
Tout comme «&nbsp;plus vieux&nbsp;» ne signifie pas forcément «&nbsp;vieux&nbsp;», «&nbsp;plus riche&nbsp;» ne signifie pas forcément «&nbsp;riche&nbsp;».<br /> Définir qui est riche est effectivement compliqué car cela dépend de plusieurs facteurs. Par contre dire que la richesse est toujours relative, qu’on est riche parce que d’autres sont plus pauvre, me semble hasardeux comme théorie. Si l’on va par là, tout le monde est riche car en cherchant un peu on trouve toujours plus pauvre que soi.<br /> Il y a donc des critères objectifs qui font qu’une personne est considérée comme riche. Je ne sais pas exactement lesquels mais je suis sur d’une chose: ceux qui peuvent se payer un voyage en fusée les remplissent à coup sur.
opiumdna
Bah, je me coucherai moins con ce soir, merci ^^
Pck
Pas bien grave mais pas si simple.<br /> Richard Branson est bien Anglais, Virgin Group est bien une société Anglaise.<br /> Mais : Virgin Galactic LLC est bien une société immatriculée au Delaware aux Etats Unis et La FAA délivre bien des autorisations à … Virgin Galactic LLC…<br /> Je vous l’accorde cela ne reste pas bien grave. <br /> PS : D’ailleurs, on se trouve vite en apesanteur quand on essaye de naviguer dans l’espace des sociétés créées par ces gens-là (Branson, Musk, Bezos…)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un robot artiste accusé d'espionnage à la frontière égyptienne
ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Haut de page