Netflix a de grandes ambitions pour sa partie "Jeux"

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
27 avril 2022 à 10h10
11
Netflix Games © (Image : Netflix)
© Netflix

Netflix Gaming est encore assez confidentiel, mais reste néanmoins bourré d'ambitions.

Le catalogue de jeux disponibles devrait nettement s'étoffer dans les mois à venir

Plus de 50 jeux en 2022 pour Netflix Gaming

En novembre dernier, Netflix lançait son offre « Gaming », soit une sélection de cinq jeux mobiles accessibles gratuitement via un smartphone. Aujourd'hui, l'offre comprend un peu moins d'une vingtaine de titres et Netflix compte bien optimiser sa division gaming, le géant américain ayant notamment pour cela racheté divers studios comme Night School, Next Games ou encore Boss Fight Entertainment.

Évidemment, le catalogue propose diverses adaptations vidéoludiques de séries Netflix (comme Stranger Things), mais le groupe américain promet de nombreux nouveaux jeux à venir. Selon le très sérieux Washington Post, dès la fin de l'année 2022, ce sont plus de 50 jeux qui seront proposés via Netflix Gaming.

Parmi les jeux à venir, on retrouvera notamment une adaptation du jeu de société Exploding Kittens, lequel sera également décliné en série d'animation. Du côté de chez Reed Hastings, P.-D.G. de Netflix, on explique bâtir actuellement « le savoir‑faire et les techniques créatives, afin d’en retirer de très bons bénéfices ». À voir maintenant si Netflix parviendra à se tailler une solide réputation sur le marché du gaming dans les prochains mois.

Netflix
  • La plus complète du marché
  • Séries originales souvent excellentes
  • Compression vidéo irréprochable

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Source : WCCFTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
norwy
Franchement, je ne comprends pas Netflix…<br /> La diversification a du bon mais là :<br /> ils jouent en dehors de leur savoir faire<br /> ils ne créént rien du tout apparemment<br /> beaucoup s’y sont cassé les dents (Google et son studio Stadia Games par exemple)<br /> Si c’est pour faire des jeux 2D à partir de séries qu’ils produisent, ils ont intérêt à faire des partenariats avec des Ubisoft et autres. Mais en solo… ça n’ira pas loin du tout…<br /> @Clubic, une petite review à l’occasion, ça ne serait pas mal…
HAL1
Je suis assez curieux de voir comment Netflix va promouvoir ses jeux, car j’ai l’impression que, pour l’instant, mis à part les technophiles personne ne sait que des jeux vidéo sont inclus dans un abonnement à la plate-forme…
pecore
Netflix est un service de Streaming et il y a bien assez de fournisseurs ou éditeurs de jeu. Ils feraient mieux de se recentrer sur leur cœur de métier, surtout s’ils ont des difficultés.
zomurn
Tu l’achètes le partenariat. Tu doutes de la taille des corones de Netflix ? Le plus dur c’est qui a les plus grosses ? Microsoft avec son gamepass ou Sony ? Cette guerre ce sera les gafam qui la mèneront au final (comme toujours). Hormis Sony (et Nintendo aussi) qui s’est vite démarqué en se créant une identité propre avec ses studios et ses exclusivités. Les gafams n’ont aucune identité sur ce point, il ne savent que mettre les corones sur table (=faire des chèques pour rachat)
LAlbert
Ou alors, Netflix est une société de divertissement et il est logique qu’ils couvrent plusieurs médias. C’est à eux de décider du périmètre de leurs activités.<br /> De plus il y a des tas de grosses sociétés qui ont diversifié leurs activités avec succès, parfois au point de changer complètement de business: LG a débuté comme vendeur de cosmétiques, Shell vendait des antiquités, Nokia fabriquait des pneus, American Express livrait des colis, etc.<br /> Netflix a un service de streaming, et des équipes capables d’utiliser et de faire avancer les technologies Cloud et Big Data. Ils est clair qu’ils ne visent pas les hard-gamers avec des AAA ou autres jeux qui en effet, demandent de gros studios expérimentés pour être développé.<br /> Au contraire, ils visent plutôt les jeux de compétition ou les « streamable », et on pourrait imaginer qu’ils combinent cela à leur service de streaming pour offrir des services d’e-sport (ou simplement des Evenements diffusés sur leur plateforme).<br /> Dernière chose, se diversifier est justement un moyen d’éviter que des difficultés sur un produit ou marché mettent à terre la société.
Hyrome
Tout est dit
gothax
Hier on parlait de restrictions cinématographique et la on parle de jeux en augmentations<br /> Je pense que netflix va se griller ses ailles
pecore
Plutôt d’accord mais les diversifications n’interviennent elles pas lorsqu’une société est dans le vert, avec des bénéfices en « trop » permettant dès lors de s’ouvrir à des nouveaux marchés ?<br /> A l’inverse, il me semble que le bon sens pour une entreprise en difficulté est de bétonner sur ce qu’on sait déjà faire et dont on est déjà sûr que cela rapporte.<br /> Ceci dit, il y a des contre exemples. Regarde Intel qui, bien qu’en perte de vitesse, s’est lancé dans les cartes graphiques et y a obtenu un succès reten… Ah ben non, en fait c’est pareil.
HAL1
pecore:<br /> Plutôt d’accord mais les diversifications n’interviennent elles pas lorsqu’une société est dans le vert, avec des bénéfices en « trop » permettant dès lors de s’ouvrir à des nouveaux marchés ?<br /> Ça tombe bien, Netflix est dans le vert. <br /> Et avec la concurrence qui se renforce sur son marché d’origine, il est assez logique que l’entreprise cherche des relais de croissance.
pecore
Compris. Avec toutes ces histoires de pub ou d’abonnement en hausse on aurait pu en douter. Merci pour l’info.
fredolabecane
C’est tout simplement pour concurrencer Amazon Game…
LAlbert
Cela dépend de deux choses principalement:<br /> Les fonds disponibles : si l’entreprise est en perte mais dispose encore de fonds, elle peut s’en servir pour se diversifier ou pour consolider/restructurer son activité existante.<br /> La cause des difficultés : si elle est due à la structure de l’entreprise, restructurer a du sens. Si au contraire ils s’agit d’une cause externe (exemple: changement sociétal, crise, etc.) une diversification ou un changement d’activité peut avoir plus de sens.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page