Le veilleur d'écran[s] S03E07 📺 Spécial animes !

16 mai 2020 à 15h15
0
Veilleur écran special anime

Que vous ayez besoin d'idées pour votre prochain anime, ou tout simplement d'un coup de pouce pour vous lancer dans ce vaste monde, notre épisode spécial est pensé pour vous !

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.


Nous avions pris l'habitude d'attendre le 13ème et dernier épisode de chaque saison du Veilleur d'écran[s] pour vous proposer des épisodes spéciaux comme celui que vous êtes en train de lire... Mais l'envie de vous parler animation japonaise était trop forte ces dernières semaines pour attendre encore plus longtemps !

Voici donc une sélection, subjective, de ce qui se fait de mieux côté animes : œuvres récentes ou plus anciennes, toutes méritent le coup d'œil, et ce, que vous aimiez déjà le genre ou non.

Comme d'habitude, cette liste est classée uniquement par ordre alphabétique, afin de ne pas privilégier un titre plus qu'un autre, et non exhaustive, faute d'avoir tout apprécié ou tout vu (il faut que je trouve le temps de commencer One Piece, Hunter X Hunter et plein d'autres, je sais...).

Côté disponibilité, notons que si des services de streaming classiques comme Netflix et Amazon Prime Video possèdent certaines des œuvres citées ci-dessous, il sera probablement plus aisé de vous tourner vers des sites spécialisées comme Wakanim ou ADN pour en trouver la majorité.

Bref, 始めましょう !*

*commençons !



Attack on Titan - 3 saisons (la 4ème et dernière arrive bientôt)

Attack on Titan

Le hasard de l'alphabet a voulu que je démarre avec l'une des recommandations les plus évidentes de cette sélection, mais c'est comme ça. Cela dit, je pense que je me souviendrai toute ma vie de la gigantesque claque que m'a collé le tout premier épisode d'Attack on Titan et de nombreux autres passages par la suite.

Avec son animation impressionnante de qualité et extrêmement dynamique, sa bande-son aussi efficace qu'énervée, assurée par le génial Hiroyuki Sawano (ou Linked Horizon dans ses openings épiques) et son univers toujours plus riche et impitoyable au fur et à mesure des saisons, le show ne s'adresse probablement pas à tout le monde, mais il a assurément marqué le genre. Pour celles et ceux qui ne la connaisse pas, l'intrigue suit ce qu'il reste de l'Humanité, cachée derrière des murs dans un monde de dark fantasy largement dominé par de mystérieuses créatures gigantesques et mangeuses d'humains.



Permettez moi également de citer en passant Kabanerii of the Iron Fortress, une série (et un film) chapeautée par une grande partie de l'équipe cachée derrière Attack on Titan. Remplacez cette fois les Titans par des sortes de zombies, et placez les dans un contexte de révolution industrielle : vous obtenez un court anime, également de qualité, efficace et chargé en action !

Cowboy Bebop - 1 saison (et un film)

Cowboy Bebop se déroule quelques décennies dans le futur et suit le quotidien des membres d'un vaisseau spatial, chasseurs de primes dans le système solaire. C'est simple, son ambiance et son univers sont incroyables, ses thématiques et ses personnages haut en couleurs m'ont marqué, quand sa musique catchy et sa solide animation font des merveilles. Elle fait ainsi partie de cette petite poignée d'œuvres qui créent un véritable sentiment de manque et font étrangement apparaître de l'eau salée dans les yeux une fois finies.



Permettez-moi de faire un nouveau crochet ici avec Samurai Champloo, l'anime que réalisera Shinichiro Watanabe après Cowboy Bebop. Pas de SF ici, mais une version alternative de l'ère Edo et des samouraïs (étonnant, hein ?). Moins réussie (à mon sens), elle reste tout aussi recommandable et marquante.

Death Note - 1 saison

Autre recommandation assez évidente de cette liste puisque même les personnes vivants au fond d'une grotte ont probablement déjà entendu parler de Death Note. Que voulez-vous, malgré sa seconde moitié un peu faible, cet anime demeure un véritable incontournable.

Le spectateur y suit un lycéen extrêmement intelligent qui entre en possession d'un mystérieux carnet doté d'un étrange et inquiétant pouvoir : y inscrire le nom d'une personne tue cette dernière. Notre héros va alors se mettre en tête de devenir un dieu justicier, en purifiant le monde des criminels, avant qu'un inspecteur de génie se mette à sa poursuite...



Fort bien animé (à l'époque en tout cas), la série est dotée d'un scénario bien ficelé et plein de rebondissements, qui retourne le cerveau à travers ce riche et intense duel psychologique à distance. Death Note mériterait que je le revois, tient !

Demon Slayer - 1 saison (une suite en film est en chantier)

Place à quelque chose de plus récent avec Demon Slayer. Ce show était d'ailleurs déjà évoqué dans notre sélection des meilleures séries de 2019. Shonen pur jus, qui parvient cela dit à éviter certains des principaux défauts du genre (en évitant les épisodes de remplissage, notamment), cet anime est non seulement intéressant à suivre grâce à ses sympathiques personnages, mais se démarque aussi par ses effets visuels de combat qui fracassent la rétine. Il y aura un avant et un après Demon Slayer à ce niveau là, c'est certain.



Le show suit un jeune garçon dont la sœur a été transformée en démon. Se lançant à la recherche d'un soin il devra combattre les ennemis toujours plus puissants qui se dressent sur sa route. Rien de bien original, vous en conviendrez, toutefois l'exécution et le mélange de drame et d'humour sont tellement maîtrisés que l'ensemble passe comme une lettre à la poste.

Fullmetal Alchemist: Brotherhood - 1 saison

Elle a eu l'honneur d'introduire la saison 2 du Veilleur d'écran[s] avec une chronique complète, et ce n'est pas pour rien. Fullmetal Alchemist: Brotherhood est fantastique pour un paquet de raisons. Son univers mêlant dark fantasy et steam punk, comme son scénario, prenant et plein de rebondissements, fonctionnent à merveille, tandis que ses personnages sont tous plus réussis les uns que les autres. Ici aussi, le mélange d'humour et de drame ainsi que l'animation alternant les genres graphiques font des étincelles.



Si cette sélection avait un classement, « FMA: B » se placerait aisément parmi les titres en tête de liste, tant les aventures des frères Elric, à la recherche de leurs corps, est profondément marquante.

Kill la Kill - 1 saison

Également évoquée en détails dans la saison 2 de notre chronique hebdomadaire, Kill la Kill n'est assurément pas destinée à tous les publics, à l'inverse de Fullmetal Alchemist: Brotherhood un peu plus grand public. Avec son rythme et ses personnages cocaïnés, sa nudité partielle mise en scène presque en permanence, ou encore son scénario complètement dingue, à base de combats et de vengeance dans une école dotée d'uniformes qui donnent des pouvoirs, le show du studio Trigger peut se révéler épuisant, voire gênant. Mais si vous parvenez à rentrer dedans et que vous aimez l'absurde et l'idiotie assumée, quel ride mes amis !



Il va probablement falloir que je la regarde une quatrième fois...

One Punch Man - 2 saisons (saison 3 à venir)

Je pense pouvoir avancer qu'aujourd'hui peu de gens ignorent totalement l'histoire ou ne seraient-ce que les traits de Saitama, ce super héros pas très malin, dont l'entraînement a été tellement intense qu'il en a perdu ses cheveux et peut désormais éliminer n'importe quel ennemi d'un seul coup de poing, sans forcer.



Même si j'ai moins aimé la saison 2 (aussi bien en termes d'histoire que d'animation, malheureusement au rabais), le show va régulièrement vite et fort là où on ne l'attend pas, que ce soit du côté du scénario ou de celui des personnages, pour le simple plaisir du divertissement bon enfant. Et c'est déjà pas mal.

Persona 5 The Animation - 1 saison

Le fait que je vienne de terminer Persona 5 Royal (et donc de terminer Persona 5 pour la seconde fois) ne doit pas être étranger à cette recommandation. Comme son nom l'indique, Persona 5 The Animation transpose le FAN-TA-STIQUE jeu d'Atlus en anime. Idéal pour celles et ceux qui n'auraient pas une centaine d'heures à y consacrer mais qui voudraient quand même connaître la géniale histoire qui y est racontée.

Sans trop en dire, le spectateur est invité à suivre une bande de lycéens capables de voler les cœurs des gens. Ils vont alors devenir les Voleurs Fantômes, dont la mission sera de réformer la société et les personnes corrompues.



Avec cet anime (mais plus encore avec le jeu, tout de même, et surtout sa version Royal) je n'ai presque jamais été autant investi émotionnellement dans la destinée de personnages et presque jamais été aussi soufflé par une direction artistique et une histoire. La bande-son, elle, fait partie des meilleures que j'aie jamais entendue. Wake Up, Get Up, Get Out There !

Psycho-Pass - 3 saisons (et plusieurs films)

Un peu de techno thriller angoissant ? Ok ! Psycho-Pass nous emmène une centaine d'années dans le futur, au Japon, où les autorités en place sont capables de juger d'un coup d'œil l'état mental de quelqu'un et sa propension à commettre un crime. Idéal donc pour réformer, arrêter ou abattre quelqu'un avant même qu'il ne passe à l'acte.



Sombre et très (très) bien réalisé, l'anime mélange agréablement les genres policier et d'anticipation tout en jouissant d'une ambiance assez incroyable. À tel point que je vais me lancer de ce pas dans la troisième saison, dont je n'ai découvert l'existence qu'au moment de rédiger cet article, tant sa sortie, plusieurs années après le dernier film diffusé, a été discrète.

The Promised Neverland - 1 saison (saison 2 à venir)

Également évoquée dans notre sélection 2019, The Promised Neverland m'a marqué pour un paquet de raisons. Parce que cette série rappelle un peu Death Note tout d'abord, avec ses enfants beaucoup trop intelligents qui anticipent des choses sur plusieurs épisodes. Pour sa splendide animation et son génial opening ensuite, et enfin pour son scénario fort bien rythmé et surprenant, dont j'ai véritablement hâte de découvrir la suite.



Et si je ne vous dit rien de l'histoire ce n'est absolument pas un oubli : je pense simplement qu'il est mieux d'y aller sans savoir en amont ce qu'il s'y déroule. Attention cependant : ne vous laissez pas tromper par les visuels et ses mignons petits enfants, le show n'est pas destiné à tous les publics...

Mentions honorables

Imparfaites mais suffisamment réussies ou uniques pour être au moins mentionnées ici, voici quelques animes de plus pour, peut-être, trouver votre bonheur.

Berserk : attention, ici je ne parle pas vraiment de la série qui date de 2016 et dont la qualité d'animation est régulièrement douteuse, mais plutôt des trois films (disponibles sur Netflix) se déroulant avant les événements de la série. Une histoire intense, sanglante, noire et épique.

Bleach : si l'on omet les trop nombreux et trop longs arcs hors-série, que je vous incite à éviter, et une fin moyennement satisfaisante, Bleach reste l'un de mes meilleurs souvenirs d'anime, datant de l'époque où je commençais à véritablement mettre un pied dans cet univers. Bankai !

Claymore : j'ai très peu de souvenirs concrets de cet anime tant je l'ai vu il y a longtemps, pourtant je me souviens l'avoir beaucoup aimé, malgré son annulation et une fin à aller chercher du côté du manga.



Elfen Lied : avec du recul, je me demande comment j'ai fait pour finalement autant apprécier les animes après avoir presque commencé par celui-ci il y a de nombreuses années. Probablement le plus gore et dérangeant de cette sélection (non, vraiment, il y a des passages véritablement horribles), cet anime n'est pas à mettre devant tous les yeux, mais son intensité (et son opening !) sont mémorables.

Gurren Lagann : au risque de me faire insulter pour ne pas avoir mentionné ce titre dans la sélection principale, je l'ai hélas trouvé trop inégal pour qu'il s'y retrouve. Gurren Lagann reste cependant une oeuvre régulièrement over the top qui mérite le coup d'œil, notamment pour l'un de ses plot twists qui a marqué bien des spectateurs.

Hellsing Ultimate : ce show centré sur l'éradication des vampires est, sans surprise, très gore, mais quel pied ! Il s'y passe énormément de choses (souvent improbables) malgré son faible nombre d'épisodes et si vous aimez Castlevania sur Netflix vous devriez y jeter un œil.

My Hero Academia : je n'ai pas encore terminé d'en rattraper tous les épisodes, mais ce shonen compense son manque d'originalité global par de très chouettes personnages et une animation sympathique qui en font une porte d'entrée aisée au genre.



Naruto : alors oui, c'est long, et il y a pas mal d'arcs de remplissage à sauter, mais il reste l'un des meilleurs shonen existant grâce à de nombreux éléments marquants, à commencer par ses personnages, uniques, son univers captivant, son scénario riche ou encore sa musique incroyable.

Planetes : les animes dans l'espace ne sont pas très nombreux, et celui-ci, évoquant le quotidien d'une équipe de récupération de débris spatiaux, est suffisamment original pour trouver sa place ici, malgré un certain manque d'action.

Pop Team Epic : cet enchaînement de nombreux mini sketchs souvent absurdes, référencés et metas, est assez inégal et certains vous passeront probablement au-dessus, mais quand ils font mouche, c'est un régal. Destiné surtout aux connaisseurs, avec une large culture du genre.



Vinland Saga : malgré une S01 un peu longue pour ne pas toujours raconter grand-chose, l'ambiance de cette série viking me donne relativement hâte de voir la suite. Les lecteurs du manga m'ont en tout cas promis que le meilleur était à venir...

Violet Evergarden : fioulala, que c'est beau ! Souvent touchante et de temps en temps un peu niaise aussi, la série n'en demeure pas moins une des œuvres les plus belles de ces dernières années, aussi bien sur le fond que sur la forme.



Un dernier mot

Malgré la longueur déjà conséquente de cette sélection, j'ai souhaité terminer par une ultime flopée de séries. Celle-ci est composée d'animes qu'à titre personnel j'ai peu aimés (voire détestés), mais qui sont tellement acclamés et appréciés par la majorité des gens que mon professionnalisme m'oblige a minima à les citer pour que vous vous fassiez votre propre opinion ou que vous puissiez les défendre en commentaires :

  • Devilman Crybaby : j'en retiens une excellente musique. Et c'est à peu près tout.
  • Dr. Stone : un concept super intéressant qui m'a finalement ennuyé après quelques épisodes.
  • GTO : quelques bons épisodes noyés dans du filler pénible.
  • JoJo's Bizarre Adventure : il faut rentrer dans son délire pour l'apprécier. Cela n'a pas été mon cas.
  • Moi, quand je me réincarne en Slime : j'ai rarement vu un anime aussi fainéant tant il utilise les mêmes schémas scénaristiques en boucle. Dommage car le concept était prometteur.
  • Neon Genesis Evangelion : des monstres, des robots, et surtout beaucoup d'ennui...
  • Serial Experiments Lain : ZzZzZz
  • Steins;Gate : un scénario incompréhensible et des personnages hyper pénibles.

18
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top