Lotus Eletre : le premier SUV électrique de la marque voit le jour

29 mars 2022 à 21h05
20
EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

Lotus veut devenir 100% électrique. Pour mieux se lancer dans le segment, la marque dévoile l’Eletre, son premier SUV entièrement électrique.

Tous les passionnés d’automobiles connaissent Lotus, un petit « artisan » britannique qui a toujours été attaché à son ADN avec des sportives compactes et légères. Colin Chapman, le fondateur de la marque, concevait en effet les voitures selon le principe « Light is Right » : le poids étant l’ennemi du bien, les Lotus ont toujours su aller à l’essentiel en se débarrassant de l'inutile. Mais les temps changent, entraînant dans leur sillage les évolutions des modes et des demandes. Lotus fait le choix d'entrer dans le segment de l'électrique avec un SUV dont la philosophie est aux antipodes de la célèbre Elise.

Un long SUV de plus de cinq mètres

Avec 5,10 m de de long pour 2,23 m de large (avec rétroviseurs classiques), le Lotus Eletre en imposera sur les routes, au point de faire passer la nouvelle Emira (remplaçante de l’Elise) pour une miniature de collection. L’impression de gigantisme est toutefois plus mesurée de profil, avec un pavillon bas (1,63 m de haut) et un poste de conduite très avancé, comme sur une super-sportive, à l’image de l'Evija.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

Mais là n’est pas la seule inspiration de la nouvelle supercar électrique. Le Lotus Eletre en reprend aussi les codes aérodynamiques avec des clapets actifs en bas du bouclier et de nombreux canaux d’air autour de la voiture, le but étant d’améliorer la pénétration dans l’air. On y retrouve donc des ouvertures latérales, mais aussi des tunnels sous le museau ou à l’arrière. Bref, Lotus a voulu faire un SUV, mais pas n’importe comment. 

Un paquet de technologies embarquées

En ouvrant les longues portières, oubliez tout ce que vous avez déjà connu chez Lotus. L'Eletre met le paquet en matière de confort et d’équipements high-tech. Que ce soit en configuration 4 ou 5 places, la sellerie est réalisée dans des matières durables comme des microfibres synthétiques et du textile en laine. Outre les économies de bêtes, Lotus affirme que cette solution se montre plus légère que le cuir habituel. Tout comme les autres surfaces, en aluminium pour la structure ou en fibres de carbone compressées pour l’habillage. 

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus
EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

La réduction du poids passant par la réduction des matières, la planche de bord a été coupée en deux, alors que l’instrumentation est affichée par de fins bandeaux numériques sous les casquettes. Une recherche d'économie de poids qui prend une dimension schizophrène tout de même, puisque les écrans et équipements de confort ne manquent pas à bord.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

La pièce maîtresse n’est autre que la dalle tactile centrale de 15,1" motorisée, qui peut se mettre à l’horizontale lors des voyages de nuit afin de ne pas gêner le conducteur, par exemple. Le système d’exploitation n’a pas été précisé, mais le Lotus Eletre devrait reposer sur un dispositif maison, que nous n’avons pas eu l’occasion de manipuler. Toujours au chapitre des écrans, on note la présence d’un affichage tête-haute à réalité augmentée et deux dalles dédiées à la rétrovision numérique par caméra, lorsque la législation les autorise.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus
EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

A la commande vocale s’ajoutent également de nombreux éclairages d’ambiance, mais aussi communicants. Ainsi, Lotus affirme que les bandeaux de LED peuvent changer de couleur selon les situations : partie intégrante de l’interface homme-machine, elles informent sur l'état de la charge, si la température change ou si le conducteur reçoit un appel.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

Toujours en matière d’équipements, le SUV embarque un système audio de haut vol. D’office, il est équipé d’un dispositif à 15 haut-parleurs d’une puissance totale de 800 W, fourni par le spécialiste britannique KEF Audio. En option, le système KEF Reference porte à 23 le nombre de haut-parleurs, avec une puissance totale de 1 500 W. Cette configuration repose sur la technologie Uni-Q de la marque et propose un effet 3D Surround.

Un système de conduite autonome par LiDAR

La technologie n’est pas oubliée non plus en matière de conduite avec un très longue liste d’assistances prévues dans la suite ADAS. Pour maintenir un niveau d’efficacité optimale de l’ensemble, des mises à jour pourront être déployées alors que la connectivité sera assurée par une connexion 5G.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

Mais la plus grande nouveauté concerne l’apparition d’un système de conduite autonome de niveau 4, pour le moment bridé par les administrations à un niveau 2. Il est assuré par un système LiDAR. Son principal défaut : ses caméras et capteurs trahissent la ligne d’une auto. Pour cela, Lotus a développé un système déployable uniquement lorsqu’il est utilisé.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

Les radars sont cachés dans des modules présents sur les arches de roue, sur le haut du pare-brise et derrière l’aileron de toit, coupé en deux pour ne pas boucher la vision des capteurs. Avec les rétroviseurs par caméra, ils permettent aussi d’offrir une vision à 360° pour les parkings.

Autonomie et puissance de charge, l'Eletre sait tout faire

Lotus se montre toujours aussi peu précis en revanche concernant la fiche technique de l’Eletre. Le SUV reposera toutefois sur une plateforme dédiée EPA, avec une partie châssis répondant aux exigences de la marque en matière de dynamisme. La mécanique sera assurée par deux moteurs électriques d’une puissance totale supérieure à 600 ch. Largement de quoi faire passer le 0-100 km/h sous la barres des 3 secondes, et faire de l’Eletre le SUV le plus rapide au monde derrière le Tesla Model X.

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

La capacité totale de la batterie n’est pas précisée, non plus, mais avec un « volume » de plus de 100 kWh elle permettra au SUV de viser les 600 km d’autonomie. C’est en tout cas l’objectif de Lotus sur les bancs de l’homologation WLTP. Une valeur confortable pour voyager, donc, mais qui passera au second plan avec les meilleures puissances de recharge possibles

EMBARGO-Lotus-Eletre © Lotus

En courant alternatif, l’Eletre promet une puissance de 22 kW, soit ce qu’il se fait de mieux en la matière. Côté bornes rapides avec la prise Combo-CCS, le SUV pourra viser un pic de 350 kW grâce à son architecture 800 V. De quoi lui permettre de gagner 400 km d’autonomie en 20 minutes seulement.

Le Lotus Eletre sera fabriqué a Wuhan et arrivera sur les route à travers le globe à partir de l’année prochaine. Son prix de vente n’est pas encore connu, mais il devrait tutoyer la barre des 120 000 € dans sa configuration de base. Le prix de la technologie ? 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
18
ypapanoel
Qu’est ce qu’il disait Colin Chapman? « Light is right »?<br /> bon…
Sampro
Moi je m’imagine simplement en V12 Biturbo 890Hp, l’électrique c’est bien mais…
blueamrtini
C’est quoi l’intérêt d’avoir une voiture électrique lourde avec un sCx de camion?
tfpsly
Faire râler les jaloux ? Ou alors avoir une moyenne des émission de CO2 par véhicule du constructeur suffisamment basse pour éviter une pénalité de l’UE, et ainsi continuer à proposer des sportives comme l’Emira?<br /> EDIT : par contre l’avant de Lambo Urus encore plus raté, je dois avouer que ça ne fonctionne pas pour moi.
Proutie66
Pour rappel, Lotus, c’est la première Tesla…<br /> Ils avaient un chassi superbe, un bon CX, un poids plume…<br /> Là ils te sortent un tank, ça plaira à qui?<br /> Lotus, c’est 500kg! pas 3TONNES!
AtomosF
Sachant que l’article ne mentionne même pas le poids. Lotus doit en avoir honte pour le cacher. Comme ils devraient avoir honte de renier l’héritage de Colin Chapman.
pecore
La philosophie light is right s’adaptait pourtant particulièrement bien à l’électrique. Lotus a mal choisi son moment pour virer sa cuti. Dommage, extérieurement et intérieurement je le trouve bien jolie, cette Eletre.
flodousse
Ca pue la Geely remaquillée en Lotus ce machin. Donc c’est logique que ca suive pas le léger…
cpicchio
Quel beau paper lunch qui ne va intéresser personne car aux antipodes de l’ADN de Lotus…<br /> Si l’on veut dépenser 120 K Euros pour un SUV on va chez Audi ou BMW, pas sur une voiture Chinoise.
cpicchio
Disons 1000 kg aujourd’hui. 500 kg, c’est pour une super 7 mais l’on s’éloigne un peu des standards automobiles actuels.<br /> Je reste persuadé qu’ils sauront faire une électrique dans l’ADN de Lotus (idem Alpine dont l’ADN est proche) de moins de 1500 kg, et donc, de garder une partie de l’agilité d’un châssis Lotus.
tfpsly
La Lotus Evija pèse déjà 1690kg à vide, ce SUV devrait être plus lourd.
mikrocefal
12 000 euros , ça fait pas cher ! (bon j’déconne et je remets mes lunettes .)
obbiclubic
Oh un Urus ^^ …
Vankovic
Franchement, Lotus est tombé bien bas pour fabriquer des fourgonettes…
icejedi
Colin Chapman en pleine crise d’épilepsie dans sa tombe…
Remoss
Encore un tank/suv qui fera fureur dans les beaux quartiers, aux Emirats, en Chine etc.<br /> Monde de dingue
tfpsly
J’avais loupé cette partie de l’article :<br /> Avec 5,10 m de de long pour 2,23 m de large<br /> Largeur 2,23m avec rétroviseurs (ou 2,13m avec des caméras à la place).<br /> C’est 20cm plus large qu’une Rolls-Royce Phantom! La plupart des voitures et SUV, ne dépassent pas les 1,92m. Très probablement bien au dessus des 2 tonnes.<br /> Ce n’est vraiment pas fait pour nos routes européennes. Clairement une super-limo pour se faire conduire sur les marchés asiatiques ou arabes ou US.
twist_oliver
Ils vont devoir élargir un peu les entrées de certains parking sous-terrains…
ybrasseleur
Tu peux même gagner 10k€ par mois que la voiture est tout de même cher, 120k€, je sais pas ils ont quoi dans la tête mais les prix des voitures explosent, je vais garder mon Audi Q3 Sportback.
kroman
Made in China à 120 k€ Le thermique à encore de beaux jours devant lui et c’est pas prêt de changer avec la hausse des matières premières.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La petite électrique Volkswagen ID.1 à moins de 20 000 euros va-t-elle chambouler le marché ?
Faraday Future avait annoncé 14 000 précommandes de son électrique FF 91, la réalité est loin du compte
Regardez cette Tesla Model 3 rouler avec les pneus sans air Goodyear
Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Haut de page