EDF Renouvelables investit dans l'infrastructure automobile électrique et rachète PowerFlex

08 septembre 2019 à 08h32
0
EDF renewables

EDF Renouvelables, le groupe nord-américain engagé en faveur des énergies éponymes, a annoncé avoir racheté l'enseigne PowerFlex, basée en Californie et portée dans les infrastructures liées aux véhicules électriques.

C'est la troisième acquisition conséquente pour EDF, qui a déjà racheté groSolar en 2016, et EnterSolar en 2018.

La promotion des stations de recharge

L'enseigne PowerFlex est devenue leader en ce qui concerne l'installation de recharges à destination des véhicules électriques. Le P.-D.G. de la société, George Lee, estime que « si la Californie veut atteindre son objectif de 60% d'énergie renouvelable et 5 millions de véhicules électriques d'ici 2030, il faudra des centaines de milliers de stations faisant la promotion d'un rechargement de jour, afin d'éviter le principal défaut du solaire ».

La société, née au Caltech californien, a créé l'un des plus grands sites de rechargement de véhicules électriques au monde. Avec l'aide d'autres acteurs de son état, notamment le programme CalSEED et l'incubateur de la Wells Fargo, PowerFlex a mis au point un « réseau de recharge adaptatif » (ACN). Ce système permet de moduler la charge via des algorithmes et des variables, comme la quantité d'énergie disponible sur place ou la demande du client.

Yannick Duport, directeur en mobilité électrique chez EDF, se dit confiant : « Cette acquisition est cohérente avec les ambitions du groupe EDF, et le Plan de Mobilité Electrique lancé en octobre dernier. Elle est aussi pleine de sens, dans cette région-clé du monde où le secteur de la mobilité électrique est innovant et très actif ».

Un besoin crucial de solutions

C'est ce que PowerFlex doit apporter à EDF Renouvelables : des solutions et des idées dans le développement des véhicules électriques. Selon George Lee,« orchestrer une coordination sans défaut de la production solaire jusqu'à la recharge de véhicules électriques sera crucial pour la santé de notre réseau sur le long terme. PowerFlex fournit des solutions pour cela ».

Le vice-président exécutif d'EDF Renouvelables, Raphaël Declercq, met en avant les enjeux pour l'environnement, mais aussi en termes de marchés : « Nos clients commerciaux et industriels réalisent à quel point il est important de fournir une charge qui soit efficace en termes de coûts pour leurs employés et pour leurs propres clients. En incorporant la technologie de PowerFlex à notre propre service de gestion de l'énergie solaire, nous serons en mesure de répondre aux besoins des propriétaires fonciers et des gestionnaires d'entreprises avec un seul écosystème énergétique. Celui-ci apportera une énergie propre, renouvelable et décarbonée, où et quand ce sera nécessaire ».

En Amérique du Nord, EDF Renouvelables existe depuis plus de 30 ans. Le groupe recense déjà des infrastructures dans l'éolien (y compris en offshore) et dans le solaire photovoltaïque. Avec cette acquisition, EDF s'engage clairement pour l'automobile propre.

Source : EDF Renewables
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top