Evergrande pose 23 milliards sur la table pour produire 1 million de voitures électriques par an

14
Evergrande Group

Le géant chinois Evergrande Group a annoncé un gargantuesque investissement de 23 milliards de dollars dans le domaine des véhicules électriques. Son objectif : faire sortir de terre une usine capable de fabriquer jusqu'à un million de voitures électrifiées en une année.

Il y a des investissements pas comme les autres. Evergrande Group, notamment connu comme l'un des plus importants promoteurs immobiliers en Chine, a jeté son dévolu sur les voitures électriques, lui qui était déjà venu en aide à un certain Faraday Future. Le géant asiatique se lance dans un projet pharaonique dans lequel a été injecté pas moins de 160 milliards de yuans, soit environ 23,12 milliards de dollars, d'après un communiqué de presse envoyé à Global Times.

Trois sites de production en approche

Cette manne financière servira notamment à implanter trois nouveaux sites dans la ville de Guangzhou, ville portuaire située au nord-est de Hong Kong. Le premier prendra la forme d'une gigantesque usine capable d'assembler jusqu'à un million de voitures électriques par an. Les deux autres serviront à produire jusqu'à 500 GWh de batteries par an, et fabriquer les moteurs et systèmes de contrôle électroniques prévus à cet effet.

Pour ce faire, la firme de l'Empire du Milieu s'appuiera sur le savoir-faire de ses acquisitions effectuées plus tôt dans l'année, à l'image du constructeur de voitures suédois National Electric Vehicle Sweden (NEVS), dont 51 % des parts lui appartiennent depuis janvier 2019. La joint-venture créée avec le constructeur (lui aussi suédois) Koenigsegg, tout comme le spécialiste des batteries Shanghai Cenat New Energy Co, lui permettront de mener à bien ses projets.

Un futur concurrent de Tesla ?

Si aucune information quant au calendrier d'Evergrande Group n'a été communiquée, il y a fort à parier que ce nouvel acteur soit susceptible de faire de l'ombre à Tesla. La multinationale américaine s'attelle en ce moment-même à terminer les travaux de sa Gigafactory basée à Shanghai, prévue pour la seconde partie de l'année 2019.

Bien que Tesla ait un coup d'avance en termes de timing, les tensions économiques entre la Chine et les États-Unis pourraient, à l'avenir, pousser le peuple chinois à privilégier une entreprise nationale plutôt qu'une entreprise américaine.

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le très bon Enter the Gungeon est gratuit sur l'Epic Games Store
Huawei dépose un nom pour son OS mobile alternatif : Hongmeng
Uber, Visa, Mastercard et PayPal vont investir dans la nouvelle cryptomonnaie de Facebook
⚡ Antivirus Mac : profitez d'un essai gratuit avec Intego Mac Internet Security X9
⚡ Bon plan : Huawei P20 lite à 172€ au lieu de 220€
Trottinettes en libre-service : Bird rachète Scoot pour 25 millions
Le cloud gaming de Shadow débarque en Belgique dans la box de Proximus
Google Docs permet désormais de comparer deux documents
🔥 Forfaits mobile et Fibre : les promos du moment chez Bouygues
Haut de page