Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?

5
Voiture electrique

Véhicule silencieux, peu polluant et économique, rouler en voiture électrique semble comporter bien des avantages. Reste que passer à l'électrique a un coût.

Plusieurs aides à l'achat et incitations fiscales existent dans la plupart des pays membres de l'UE. Voici celles proposées en France, en Belgique et au Luxembourg.

Les pays européens ne sont pas égaux en matière d'aides à l'achat

12 pays européens proposent des primes et aides à l'achat d'un véhicule électrique. Parmi ces incitations, on compte des primes de quelques milliers d'euros, souvent des bonus environnementaux, ou encore en fonction des caractéristiques du véhicule.

Sur l'ensemble des 28 pays, il y a néanmoins de mauvais élèves : certains d'entre eux n'accordent aucun avantage à leurs citoyens désirant passer à l'électrique. La Lituanie, l'Estonie ou encore la Croatie n'accordent aucune aide, tandis que la Pologne et la Bulgarie en prévoient peu. À l'inverse, la Belgique, la Finlande, l'Allemagne, l'Autriche, l'Irlande et la France font partie des meilleurs élèves.


En France

Si la France n'accorde pas d'avantage ou remise sur les impôts, comme c'est le cas pour d'autres pays, elle ne lésine pas sur les moyens pour autant.

  • La prime à la casse : elle peut atteindre jusqu'à 5 000 € pour l'achat d'un véhicule électrique, neuf ou d'occasion.
  • Un système de bonus et de malus est également en place. Le bonus est attribué à hauteur de 6 000 € pour les véhicules émettant un maximum de 20 g de CO2 au kilomètre, tandis que les véhicules émettant moins de 117 g sont, eux, exonérés de malus.
  • Les véhicules électriques de société ne sont pas soumis à la taxe sur le CO2 tant qu'ils en émettent moins de 20 g par kilomètre.
  • À l'achat d'une voiture électrique neuve, certaines régions accordent des primes supplémentaires. Sont ainsi concernées les régions Ile-de-France, Normandie, Occitanie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

En Belgique

+ À Bruxelles et en région de Wallonie : le taux sera minimum pour un prêt conduisant à l'achat d'un véhicule, de la même façon que les taxes seront minimes pour les véhicules à émission zéro. De plus, des avantages financiers sont proposés aux entreprises qui achètent des véhicules électriques, entre autres.
  • En région flamande : les taxes de mise en circulation et de circulation ne sont pas appliquées aux propriétaires de voitures électriques. Il existe également une prime à l'achat allant de 2 000 à 4 000 €.
  • Pour l'ensemble de la Belgique : en 2019, les entreprises peuvent déduire 120 % de leurs dépenses pour les voitures sans émissions. Ce taux passera à 100 % en 2020.

Au Luxembourg

+ À l'achat, une prime d'un minimum de 2 500 € et d'un maximum de 5 000 € peut être accordée à l'acheteur en fonction de son nouveau véhicule. Mais attention, en bénéficiant d'une prime, le propriétaire du véhicule renonce à la déduction fiscale accordée pour la mobilité durable.

Source : Acea
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
Haut de page