Formule E saison 5 : nouvelles voitures, nouvelles règles, nouvelles courses

Bastien Contreras Contributeur
19 décembre 2018 à 18h21
0
Formule E : toutes les photos du Grand Prix de Pékin

Ce week-end débute la nouvelle saison de Formule E, marquée par plusieurs innovations. Petit tour d'horizon des changements dans le paddock pour vous tenir au courant des principales nouveautés, dont des voitures plus puissantes et plus endurantes.

La Formule E est un championnat de course automobile créé en 2014 et mettant aux prises des monoplaces dotées d'un moteur électrique. Pour cette cinquième saison, les organisateurs ont prévu toute une série de nouveautés, pour permettre à la discipline d'être plus « branchée ».

Une nouvelle voiture qui carbure

Depuis quelques années, les constructeurs du championnat (Audi, BMW, Porsche...) sont autorisés à concevoir certains éléments spécifiques de leurs voitures : moteur, boîte de vitesses ou composants électroniques. En revanche, ils doivent tous s'appuyer sur le même véhicule de départ, comprenant notamment un châssis, une batterie ou des pneus communs à tous.

Et pour cette saison, la Formule E a présenté une voiture aux performances nettement améliorées. Plus rapide, plus puissant que la version précédente (250 kW, soit 340 ch, contre 200 kW, soit 272 ch l'an dernier), le nouveau modèle possède également une meilleure autonomie. Doté d'une batterie de 54 kWh, il affiche en effet une capacité deux fois plus importante qu'auparavant.

Et ce changement a une influence non négligeable sur la course : pour la première fois, les pilotes ne seront plus autorisés à s'arrêter aux stands pour changer de voiture.

Des nouvelles règles pour tester la résistance des conducteurs aux faits de course

Pour conserver l'intensité de la compétition sur les différents circuits, les organisateurs ont procédé à quelques modifications du règlement. En premier lieu, la course ne sera plus limitée à un nombre de tours, mais à une durée de 45 minutes, période à l'issue de laquelle les pilotes devront parcourir un dernier tour de piste.

Ensuite, les concurrents pourront bénéficier d'un ajout temporaire de puissance. Si ce procédé existe déjà via le Fan Boost (25 kW en plus, durant une courte durée, pour les pilotes ayant reçu le plus de soutiens sur les réseaux sociaux), le « mode attaque » revêt, lui, un caractère obligatoire. En effet, chaque pilote devra, un certain nombre de fois pendant la course, rouler sur une portion de piste excentrée, afin de débloquer un ajout de puissance de 25 kW, pour une durée prédéterminée.

Par ailleurs, les points marqués sur chaque circuit reprendront le système utilisé en Formule 1, de 25 au vainqueur à 1 pour le dixième du classement. Et un point supplémentaire sera accordé aux cinq pilotes ayant consommé le moins d'énergie.

Enfin, le calendrier connaît lui aussi son lot de nouveautés, avec l'apparition de trois circuits inédits : à Berne (Suisse), Sanya (Chine) et Ad Diriyah (Arabie Saoudite), où se tiendra le coup d'envoi de cette cinquième saison.

Source : Ars Technica
13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Accusée d'avoir hébergé des contrefaçons, Cdiscount est protégée par son statut d'hébergeur

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top