Belle-Île-En-Mer va devenir la première "île intelligente" française

0
Belle ile en mer

Belle-Île-en-Mer va devenir la première île au monde à accueillir un écosystème électrique intelligent. Nommé FlexMob'île, ce projet va être mené par le groupe Renault en partenariat avec les Cars Bleus, Enedis et Morbihan Energies.

Durant les deux ans à venir, la petite île du Morbihan va devenir un véritable laboratoire de la transition énergétique.

24 mois pour réussir le projet

FlexMob'île sera en place dès janvier 2019 et équipera les habitants de l'île avec une flotte de véhicules électriques qui seront alimentés uniquement grâce à une énergie propre et produite localement.

Le groupe automobile français proposera en effet ses Renault Kangoo Z.E et Renault Zoe via un système de location en libre-service. Des bornes de recharge ont été installées en divers endroits de l'île, elles seront alimentées grâce aux surplus de production des panneaux solaires de la commune.

Renault cite comme exemple le cas d'une école dont les panneaux solaires serviraient à fournir lumière et chauffage en journée et d'alimentation pour ses bornes de recharge le weekend, la nuit et pendant les périodes de vacances scolaires.

À l'instar de Tesla à Hawaii, Renault a déjà contribué à électrifier les îles portugaises de Madère et de Porto Santo, et compte bien faire de Belle-Île-en-Mer la première île « intelligente » française. L'objectif de ce projet ? Réduire l'empreinte carbone de l'île et accroître son indépendance énergétique. En effet, les habitants des îles sont généralement dépendants de câbles et de générateurs sous-marins, ce qui rend la facture électrique... assez salée !

Système électrique intelligent et recyclage de batterie

Gilles Normand, directeur de l'unité « véhicules électriques » chez Renault explique : « Grâce au système de recharge intelligente, nous pourrons déclencher la recharge des véhicules quand le bâtiment produit plus d'énergie qu'il n'en consomme ».

Bien que l'on ne puisse pas dire qu'il s'agisse d'une solution intelligente complète, le projet à Belle-Île-en-Mer pourrait être une belle expérimentation pour aider à comprendre certaines problématiques, notamment en vue d'exporter de nouvelles solutions sur le continent.

En outre, Renault fournira l'île en batteries usagées qui ne sont plus viables pour alimenter un véhicule, mais qui peuvent encore permettre de stocker de l'énergie. Ces batteries pourront alors emmagasiner de l'énergie provenant des panneaux solaires la journée pour la restituer une fois la nuit tombée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La NASA a identifié les causes du décalage de l’axe de la Terre
Huawei : pourquoi il ne vendra pas ses SoC Kirin à la concurrence
Des enfants ont déjà contourné le contrôle parental d'iOS 12
Bon Plan : Le Samsung Galaxy S8 à 429 euros + 30 euros en bon d'achat
La trottinette électrique bientôt bannie des trottoirs
Un Apple 1 vendu 375 000 dollars dans une vente aux enchères
Nucléaire : la Belgique doit-elle s'attendre à une pénurie cet hiver ?
WoW Classic sera jouable à la Blizzcon 2018 (même pour ceux qui n’y sont pas)
Les GAFAM trouvent les lois de protection des données trop strictes
Haut de page