Belle-Île-En-Mer va devenir la première "île intelligente" française

Matthieu Legouge Contributeur
28 septembre 2018 à 07h33
0
Belle ile en mer

Belle-Île-en-Mer va devenir la première île au monde à accueillir un écosystème électrique intelligent. Nommé FlexMob'île, ce projet va être mené par le groupe Renault en partenariat avec les Cars Bleus, Enedis et Morbihan Energies.

Durant les deux ans à venir, la petite île du Morbihan va devenir un véritable laboratoire de la transition énergétique.

24 mois pour réussir le projet


FlexMob'île sera en place dès janvier 2019 et équipera les habitants de l'île avec une flotte de véhicules électriques qui seront alimentés uniquement grâce à une énergie propre et produite localement.

Le groupe automobile français proposera en effet ses Renault Kangoo Z.E et Renault Zoe via un système de location en libre-service. Des bornes de recharge ont été installées en divers endroits de l'île, elles seront alimentées grâce aux surplus de production des panneaux solaires de la commune.

Renault cite comme exemple le cas d'une école dont les panneaux solaires serviraient à fournir lumière et chauffage en journée et d'alimentation pour ses bornes de recharge le weekend, la nuit et pendant les périodes de vacances scolaires.

À l'instar de Tesla à Hawaii, Renault a déjà contribué à électrifier les îles portugaises de Madère et de Porto Santo, et compte bien faire de Belle-Île-en-Mer la première île « intelligente » française. L'objectif de ce projet ? Réduire l'empreinte carbone de l'île et accroître son indépendance énergétique. En effet, les habitants des îles sont généralement dépendants de câbles et de générateurs sous-marins, ce qui rend la facture électrique... assez salée !

Système électrique intelligent et recyclage de batterie


Gilles Normand, directeur de l'unité « véhicules électriques » chez Renault explique : « Grâce au système de recharge intelligente, nous pourrons déclencher la recharge des véhicules quand le bâtiment produit plus d'énergie qu'il n'en consomme ».

Bien que l'on ne puisse pas dire qu'il s'agisse d'une solution intelligente complète, le projet à Belle-Île-en-Mer pourrait être une belle expérimentation pour aider à comprendre certaines problématiques, notamment en vue d'exporter de nouvelles solutions sur le continent.

En outre, Renault fournira l'île en batteries usagées qui ne sont plus viables pour alimenter un véhicule, mais qui peuvent encore permettre de stocker de l'énergie. Ces batteries pourront alors emmagasiner de l'énergie provenant des panneaux solaires la journée pour la restituer une fois la nuit tombée.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top