Cette voiture électrique japonaise pourra alimenter les centres d'évacuation en cas de catastrophe naturelle

Maxence Glineur
Publié le 17 février 2023 à 18h30
© bixusas / Pixabay
© bixusas / Pixabay

Nissan et la ville de Kotohira au Japon ont annoncé un partenariat visant à utiliser les voitures électriques du constructeur pour alimenter les centres d'évacuation en cas de catastrophe naturelle.

Le Japon, vulnérable aux catastrophes naturelles en raison de sa position géographique, alloue un budget considérable à la prévention des catastrophes naturelles, à la gestion de crise et à la reconstruction. Cependant, les phénomènes météorologiques extrêmes tels que les typhons et les tremblements de terre endommagent souvent les habitations et les infrastructures, entraînant des évacuations massives et des coupures de courant pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Des batteries de secours sur roue

Face à ces vulnérabilités, Nissan et la ville de Kotohira ont signé un accord pour aider cette dernière en cas de coupure de courant causée par une catastrophe naturelle. Ainsi, les concessionnaires de la marque devront gratuitement prêter leurs modèles LEAF aux centres d'évacuation et autres installations vitales, qui pourront les utiliser comme batteries de secours pour s'alimenter en électricité.

Un tel recours aux voitures électriques présente de nombreux avantages. Elles sont équipées de batteries de grande capacité capables de stocker de grandes quantités d'énergie, de sorte qu'elles peuvent offrir une alternative plus écologique, et, dans le cas présent, moins coûteuse que les générateurs diesel. En outre, elles peuvent également être utilisées par les particuliers pour leur fournir de l'électricité quand ils n'en disposent plus.

Une démarche dans le sens du développement durable

En plus de ce partenariat, la ville de Kotohira a introduit des Nissan Sakura dans sa flotte, notamment pour stocker le surplus d'électricité produit par les éoliennes et les panneaux solaires pendant les heures creuses. Ceci s'inscrit dans une démarche pour remplir des Objectifs de développement durable (ODD) listés par les Nations unies, visant ainsi à établir une ville plus résiliente dans le futur.

Quant aux Nissan LEAF, elles seront aussi utilisées pour alimenter des événements organisés dans la ville, dans le but de sensibiliser le public aux questions environnementales. Le Japon est encore loin d'avoir atteint un mix électrique idéal, en grande partie à cause des conséquences de la catastrophe de Fukushima. Malgré l'objectif de produire entre 22 % et 24 % d'énergie renouvelable d'ici 2030, l'État prévoit de continuer à dépendre des combustibles fossiles pour 56 % de sa production d'électricité.

Source : Electrek

Maxence Glineur
Par Maxence Glineur

Geek hyper connecté et féru de podcasts, je suis toujours en train de lire ou écouter des points infos en tout genre. Entre histoire, tech, politique, musique, jeux-video et vulgarisation scientifique : toute l'actualité (ou presque) attise ma curiosité. Sinon, j'aime le rock et le lofi, les game-nights toujours trop longues, les bons films et les nanards.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
kervern

que cette news a bien 2 ans ou nissan ce réessaye a rebalancer une vieille news et que le japon est un anti VE et qu il y a aucune infra pour les VE au japon a cause que réseau trés tendu au japon vu que ses … on arreté toutes leurs centrale nucléaire !

MattS32

Le Japon a commencé à relancer son nucléaire depuis plusieurs années. 10 réacteurs ont déjà redémarré, 5 autres sont autorisés à redémarrer et une petite vingtaine sont encore en évaluation.

kervern

ouai pour un pays qui devait l’habandonnée définitivement :stuck_out_tongue:
merci pour l’info, mais bon japon reste un Pays sans VE !