🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Renault Scénic Vision : le Scénic renaît

David Nogueira
Spécialiste automobile
20 mai 2022 à 15h05
28
Renault Scénic Vizion © Renault
© Renault

Alors que Renault annonçait l’année dernière l’arrêt des modèles Talisman, Espace, mais aussi Scénic pour 2022, le constructeur au losange vient tout juste de présenter le Scénic Vision. Nous avons rencontré les équipes et vous allez voir que ce concept-car préfigure un modèle totalement différent du monospace d’antan. Une vraie « Renaulution » ?


Peut-être avez-vous entendu parler de la « Renaulution ». Selon Luca De Meo, le directeur général de Renault, ce plan stratégique pour le groupe Renault vise à « transformer la stratégie d’entreprise, en la faisant passer du volume à la valeur ». Et d'ajouter : « Nous allons redonner plus de force à nos marques, chacune avec son territoire clair et différencié ». Pas moins de sept véhicules sont attendus sous cette ère nouvelle. L’iconique Renault 5 dans sa version 100 % électrique en fait partie, mais celle-ci n’a pas encore vu le jour. Contrairement à la toute nouvelle Mégane E-Tech que nous avons testée dans nos colonnes et qui fait elle aussi partie de cette Renaulution.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
Renault Scénic Vision © D. Nogueira pour Clubic


Venons-en à la nouveauté de ce mois de mai, à savoir le concept Renault Scénic Vision, ou comment la marque au losange fait renaître ce modèle dont elle a annoncé arrêter la production, tout du moins dans sa version thermique. Alors à quoi faut-il s’attendre ? Nous avons rencontré les équipes à l’occasion de la présentation de ce modèle. Celles-ci partagent avec nous les principales pistes de travail qui se concrétiseront sur le modèle de série à l'horizon 2024, mais pas seulement.

H2 Tech : une motorisation hybride « électrique et hydrogène »


Vous n’êtes pas sans savoir qu’à une époque, les concept-cars avaient un côté magique. Les constructeurs exploitaient ces show cars pour y mettre un peu ce qu’ils voulaient. Quitte à faire dans le « futuriste », autant présenter des véhicules avec de la conduite autonome, des sièges qui pivotent sur eux-mêmes, des écrans géants partout et des assistants personnels en tout genre. Désormais, les grands constructeurs se sont un peu calmés et proposent des choses bien plus réalisables à plus ou moins long terme.

Renault Scénic Vizion © Renault
© Renault


Nous allons aborder juste après la partie design, mais avant cela parlons de motorisation. Le Scénic Vision est bel et bien un véhicule 100 % électrique, mais avec ce modèle la marque au losange s’essaie à une forme différente d’électrification. Dans le cas présent, on peut parler de plateforme hybride puisque celle-ci combine à la fois un moteur électrique de 160 kW couplé à une batterie de 40 kWh (déjà intégrés dans la Mégane E-Tech) et une pile à combustible de 16 kW.

Renault Scénic Vizion © Renault
Le Renault Scénic Vision utilise une plateforme hybride électrique et hydrogène © Renault


En d’autres termes, on peut parler d’une hybridation électrique et hydrogène, que l’on peut aussi interpréter de la même manière que la technologie du range extender, grâce à laquelle ce concept prétend à une autonomie de 800 km.


Renault évoque l’exemple d’un trajet Paris-Marseille avec un seul arrêt, non pas pour recharger la batterie, mais uniquement la cuve à hydrogène et cela en quelques minutes seulement. Mais c'est à l'heure actuelle très théorique. En effet, les stations de recharge à hydrogène sont rarissimes sur le territoire. Nous avons toutefois bien le temps d’y venir, la technologie mise en scène dans le concept-car ne devrait pas débarquer sur les véhicules de série avant 2030.

Renault Scénic Vizion © Renault
Renault Scénic Vizion © Renault

© Renault


Une hybridation pas irréalisable donc, mais bien trop prématurée à l'heure actuelle et même sans grand intérêt, si ce n'est celui de faire la démonstration d'un principe nouveau qui se veut plus vert. En effet, le concept Renault Scénic Vision « est un véhicule qui présente une empreinte carbone inférieure de 75 % à celle d'un véhicule électrique comme la Mégane E-Tech électrique. Sa batterie est jusqu'à 60 % moins carbonée qu'une batterie équivalente, grâce à l'utilisation de boucles courtes et d'un approvisionnement en minerais bas carbone, et à l'utilisation d'une énergie bas carbone pour assembler et produire la batterie ». Lorsqu'une telle technologie sera sur le point de voir le jour, les experts ne manqueront pas de s'exprimer sur le bilan énergétique/carbone global de celle-ci.

Renault Scénic Vizion © Renault
© Renault

Scénic est mort sous l’ère du monospace pour mieux renaître


« Le nom Scénic ce n'est pas le nom d’une forme ou d’une silhouette automobile, parce que pour moi Scénic, c’est un concept d’habitacle, de voyage et de vie à bord et c’est ça qui est important. Et alors si les silhouettes monospaces ne sont plus d’actualité parce qu’elles plaisent moins, alors il faut renouveler l’extérieur pour provoquer le coup de cœur alors qu’il remplit toujours sa mission de Scénic à l'intérieur ». Ce postulat, c'est celui de Gilles Vidal, le directeur du design de la marque Renault lors de notre interview.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
Gilles Vidal, Directeur du design Renault © D. Nogueira pour Clubic


Après quatre générations occupant les rangs des monospaces, le Scénic prévu pour 2024 ne souhaite plus se positionner sur ce segment, mais pas non plus clairement sur celui des SUV. Avec des dimensions de 4,49 m de long, 1,9 m de large, 1,59 m de haut et un empattement de 2,83m, il est décrit comme un véhicule à part.

Renault Scénic Vizion © Renault
© Renault


Et a fortiori, cela s’applique surtout à ce concept-car qui fait la part belle à l’aérodynamisme, comme nous le rappelle Gilles Vidal. Certaines lignes caractéristiques qui améliorent le CO2 ont été exploitées au maximum, ou presque, pour ne pas tomber dans le design trop clivant d’un véhicule hyper aérodynamique. Le Scénic Vision est dans l’ensemble très bas (1,59 m comme nous le disions) ce qui l’exclut de la catégorie des SUV et ce n’est pas la seule raison d’ailleurs.

Renault Scénic Vizion © Renault
© Renault

Comme nous le précise le directeur du design, « la garde au sol est faible, les passages de roues sont très près des pneus, l’accent est mis sur l’efficience. Donc ce ne sont pas des codes de monospace ni de SUV. C’est un engin nouveau dans le paysage qui est né de ce qu’on voulait lui faire faire et comment le rendre attractif ».

Reste que de notre point de vue, on ne peut s'empêcher de lui trouver des airs de ressemblance avec une certaine Volkswagen ID.4, tout du moins pour l'arrière. Non ?


Un cockpit futuriste qui s’adapte aux occupants


Échanger avec les designers sur l’histoire qu’il y a autour de la création de leur « bébé » fait toujours partie de ces expériences humaines très agréables.

Nous pourrions vous décrire ce Scénic Vision dans les moindres détails, jusqu'à la signature lumineuse qui reprend la forme du losange. Losange qui tapisse par ailleurs toute la partie haute du pare-chocs. Parmi les explications et les efforts réalisés, nous apprécions particulièrement l’histoire qu'il y a autour de la peinture.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic
Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic

On pourrait penser que le Scénic Vision est tout simplement noir, mais en réalité, le pigment a été extrait du carbone présent dans l’atmosphère, ce qui a permis à Renault d'obtenir une poudre noire réutilisée ensuite dans la peinture.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
Renault Scénic Vizion © David Nogueira

© D. Nogueira pour Clubic


Idem pour le sol, qui est conçu à partir de bouteilles de lait recyclées, ainsi que de la tuyauterie PVC industrielle. Car oui, ce concept-car met aussi grandement l’accent sur l’écoconception et la création en cycles courts. Ainsi, pour faire simple, 70 % des matériaux utilisés dans le véhicule sont recyclés et plus de 95 % du véhicule est recyclable, y compris la batterie.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic


Mais ce qui nous intéresse chez Clubic se passe du côté de la technologie. Renault considère qu'un véhicule « agréable à vivre » doit s’adapter à ses occupants et c’est pourquoi il a recours ici à un système de déverrouillage par reconnaissance faciale.


Une fois installé à bord, le conducteur retrouve ses propres réglages de sièges, ses préférences multimédias, mais il est aussi surveillé par un volant doté de capteurs capables d’analyser son état physique, notamment les risques de somnolence. Une caméra située en partie haute, au centre du pare-brise, assure elle que tout se passe bien dans l’habitacle.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic



Et si dans votre profil conducteur vous avez renseigné le fait que vous avez des problèmes de vue, alors les petits écrans disposés sur la planche de bord sont capables de grossir légèrement leur typographie. Idem si vous avez des problèmes d’audition avec les enceintes intégrées dans chaque appui-tête. Non seulement celles-ci permettent à chaque passager de se créer une bulle audio dans l’habitacle, mais cela permet de communiquer entre l’avant et l’arrière.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic



À l'extérieur, impossible de ne pas être interpellé par ces imposantes roues de 21 pouces. Celles-ci disposent elles aussi d’une particularité : elles sont pleines, ou presque.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic

En effet, sur la jante en métal, Renault a plaqué des sortes d’enjoliveurs dotés de volets (montés sur ressorts) qui se referment lorsque le véhicule roule à vive allure. Résultat, l’aérodynamisme est amélioré sur voie rapide et, en ville par exemple, les volets restent ouverts pour refroidir les freins.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic



Enfin, dernier élément et non des moindres, le traditionnel compteur numérique et l'écran central sont remplacés par un écran panoramique qui surplombe la planche de bord de part en part. Sur place, la lisibilité est difficile au vu des conditions très lumineuses, mais on peut en effet distinguer les indications de vitesse du véhicule ou encore une cartographie.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic
Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic

Toutefois, chez Renault, on met surtout en avant la capacité du véhicule à afficher un retour vidéo de ce qu’il se passe juste devant la voiture. Une autre manière d’afficher le retour des caméras pendant vos manœuvres de stationnement, par exemple.

Difficile de ne pas être étonnés par le rendu de ces panneaux qui habillent la planche de bord et les contre-portes. Ceux-ci présentent la particularité de créer des ambiances lumineuses à l'intérieur de cet habitacle massivement bi-ton (blanc et noir) en exploitant la diffraction de la lumière.

Renault Scénic Vizion © David Nogueira
© D. Nogueira pour Clubic


Si l'appréciation du résultat reste une affaire de goût, nous avons trouvé l'efficacité remarquable. La densité de la couleur est telle qu'on a vraiment l'impression qu'il s'agit d'une peinture appliquée.

Il reste encore tant de choses à dire sur le Scénic Vision. D’une certaine manière, les équipes de la marque au losange nous ont convaincus sur le fait qu’il est possible de revoir la conception de nos véhicules pour que ceux-ci soient à la fois innovants, spacieux, confortables et, surtout, que leur conception peut être bien plus écoresponsable. Cela, bien sûr, même si ces idées sont difficilement transposables aux véhicules de série pour des raisons de faisabilité, de sécurité ou de coût (surtout de coût, d’ailleurs).

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
23
guittoune1
une bonne copie du 3008.
fredolabecane
Les sièges ont l’air d’un confort!!!
Nmut
Et avec le même défaut je suppose: faible habitabilité par rapport à la taille du truc…<br /> C’est fou que les avantages d’une plateforme électrique soient en partie effacés par le design!
bizbiz
C’est moi ou la photo de face est quand même bizarre ? Au premier coup d’oeil j’ai cru y voir un rejeton du Multipla gen1 ^^ . Le reflet trompeur sur capot sans doute .
SlashDot2k19
Le design extérieur est pas mal, ça suit le design du 3008. En revanche, la planche de bord avec les petits écrans et le volant pas ergonomique sont vraiment ratés…
Disabled_Brain
Perso je vois surtout un lien de parenté avec le Hyundai Ioniq 5.
Nmut
Même chose mais je sais pourquoi: je m’attendais à un capot court et une cabine avancée, alors que l’on est sur un capot (très?) long, d’où la confusion avec les jeux de lumière…
MattS32
Voilà peut-être enfin une bonne approche de l’hydrogène.<br /> Batterie suffisante pour le quotidien, mais sans monopoliser bêtement des ressources pour assurer une autonomie qui ne sert que deux fois dans l’année, et hydrogène pour assurer les longs trajets avec des « recharges » rapides, en contrepartie d’un coût énergétique plus élevé pour ces trajets, tout en n’ayant pas besoin d’emmener un trop gros réservoir d’hydrogène.<br /> Et en prime aucune dépendance à l’un des types de station, les deux conviennent.
Bondamanmanw
Presque conforme !
Martin_Penwald
《 C’est un engin nouveau dans le paysage qui est né de ce qu’on voulait lui faire faire et comment le rendre attractif. 》<br /> Allez, soyons fous, et appelons ça, mmmh … voyons voir … une votiure. Non, voitrue. Oh, oh, mieux : une automobile. De Otto von Mobile, célèbre ingénieur allemand ayant émigré en Alabama au début du XXème siècle.
Martin_Penwald
Alors le volant, il est nul, mais les petits écrans sur une planche de bord minimaliste, j’aime bien.
Sampro
L’intérieur minimalistes et peu chaleureux non merci j’ai l’impression constante qu’il manque quelque<br /> chose. L’extérieur 3008 restyle pourquoi pas
pecore
Double motorisation dit double cout de fabrication, comme pour les hybrides actuelles, donc non merci. Je préfèrent qu’ils continuent de perfectionner soit les batteries pour leur donner plus d’autonomie plutôt que de faire des bricolages couteux qui ne seront jamais vraiment rentabilisés.
qterrn
L’avant pompé sur peugeot/land rover, l’arrière ressemble à une golf, bref
MattS32
pecore:<br /> Double motorisation dit double cout de fabrication<br /> Non, il n’y a pas de double motorisation. Il y a un seul moteur électrique, qui puisse son énergie soit dans la batterie, soit dans la PAC, soit dans les deux à la fois.<br /> Il y a quand même sans doute un surcoût, parce que la PAC est probablement plus chère que 40 ou 60 kWh de batterie en plus.<br /> Mais d’un point de vue utilisation de ressources, c’est sans doute une solution plus rationnelle, dans un contexte où on sera vraisemblablement à un moment limité par la capacité de production annuelle de batteries : avec une même capacité de production de batterie, tu peux produire 2-2.5x plus de voitures, qui sur 90% de leurs trajets, si ce n’est plus, ne consommeront pas plus qu’une électrique 100% batterie.<br /> Après, c’est sûr que le jour où on aura suffisamment amélioré les technologie des batteries pour qu’il n’y ait plus trop de risque de limites de capacités de production, une telle approche ne sera plus pertinente, mais en attendant, c’est une solution intéressante, et surtout, qui peut aider à convaincre les plus réticents à l’électrique « parce que je veux pouvoir faire 1000 bornes avec seulement 5 min de pause »…
pecore
Ok, vu comme cela ça s’entend mais en LOA alors, parce que les prix risquent tout de même de piquer.
DrCarter95
La face avant a un petit air de Renault 5.
cpicchio
L’intérieur est celui d’un show car qui ne sera jamais décliné sur un modèle de série (contrairement à l’extérieur qui préfigure de futurs modèles)
rv69720
Je n’ai pas compris la phrase "Certaines lignes caractéristiques qui améliorent le CO2 "…<br /> Ne serait ce pas plutôt « ameliore le Cx » ?<br /> Hormis l’espace et l’habitabilité des monospaces (et SUV), le Cx de ces véhicules m’a toujours rebuté. (Du coup je roule en break)
Bestdoud
Si le futur scenic ressemble à ça, ce sera la fin des scenic pour moi<br /> Les voitures ont perdu ce côté familial qu’avaient les monospace<br /> On a l’impression d’être dans un cercueil
pecore
Je crains que monospace et voiture électrique ne fassent pas bon ménage. Tesla n’arrive pas à finaliser son cybertruck et quasiment tous les SUV électriques sont nases question autonomie alors qu’ils sont moins volumineux.
famax
Déjà que les batteries explosent alors en plus l’hydrogène… Bonjour les risques d’accidents. Qu’en pensent les assureurs?
Peutch
Une usine a gaz au sens propre comme au figuré, que de pannes potentielles a craindre !<br /> L’hybridation (PAC et grosse batterie ou thermique et électrique) pour la voiture de Mr toulemonde est une aberration.
blackdoor
Il y a du sang neuf chez Renault et ça se voit. Je suis agréablement surpris. Il ne manque plus que de vrais ingénieurs Français pour retrouver le chemin de la qualité et de la fiabilité. L’ingénierie lowcost sous traitée à l’étranger ça ne marche pas !
trollkien
Sinon ils se remettent quand a construire des véhicules que les gens veulent/peuvent acheter ?
cpicchio
Les gens veulent des SUV et plus du tout des monospaces. Sinon, Renault n’aurait pas arrêté le Scénic et l’Espace où ils avaient des positions fortes
odyssseus
Idem pour les smartphones :<br /> "oh regardez comme mon smartphone est mince "!!<br /> Ok, bro, mais du coup la batterie est petite et l’autonomie pourrie.<br /> Sans oublier que tenir un smartphone trop mince est plus difficile, une vraie savonnette.<br /> Bref, un fiasco.
EricBD
Idéal pour aller chercher du pain !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Devinez en combien de temps se sont vendus les 50 exemplaires de la Citroën Ami Buggy !
Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)
Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation !
Electric Scooter 4 Pro : la plus puissante des trottinettes électriques Xiaomi officiellement dévoilée
Cette Tesla a parcouru 1,6 million de km ! Mais il aura fallu changer le moteur 8 fois...
La petite Fiat 500e est la voiture électrique la plus vendue en France en mai
Lime a lancé ses scooters électriques en libre-service aux USA, bientôt en France ?
Les plaques d'immatriculation numériques arrivent aux US, mais à quoi ça sert ?
Un nouveau monstre d'autonomie sur les routes : voici la NIO ES7 et ses 850 km d'endurance
Haut de page