Hyundai, Tesla, Renault... Quels sont les meilleurs élèves en termes d'émissions de CO2 ?

14 avril 2022 à 16h55
16
Voiture pollution

JATO, l'entreprise de veille stratégique pour le secteur automobile, a publié son rapport 2021 sur les émissions de CO2 des nouveaux véhicules immatriculés sur le marché européen. En se basant sur de nouvelles données, l'entreprise a pu établir un état des lieux des émissions de CO2 sur 17 marchés du continent parmi lesquels la France, la Belgique, l'Irlande ou encore la Slovénie.

Hausse du nombre de véhicules électriques et hybrides, ventes globales à la baisse… L'année 2021 a vu les émissions moyennes de CO2 diminuer, passant de 117,7 g/km en 2020 à 99 g/km.

Les SUV, pollueurs sur le chemin de la rédemption ?

Pour dresser son rapport annuel, JATO s'est appuyée sur les données de la WLTP, la nouvelle procédure mondiale d'homologation harmonisée pour les véhicules légers (comprenez véhicules de particuliers et utilitaires de moins de 3,5 tonnes), qui fournit des informations précises et strictes pour étudier les émissions sur les 17 marchés analysés.

Le premier constat est celui de cette baisse des émissions de CO2, qui s'explique en partie par la situation sanitaire et les confinements successifs, qui ont entraîné la diminution des ventes de nouveaux véhicules depuis deux ans.

Pour expliquer cette évolution, JATO évoque également la perte de terrain des véhicules thermiques au profit de voitures 100 % électriques ou hybrides rechargeables ainsi que les dernières réglementations qui obligent les constructeurs à produire des véhicules moins polluants.

pollution voitures
© JATO

Pourtant le marché est encore en grande partie occupé par les SUV qui enregistrent 45 % des émissions de CO2 liées aux véhicules légers en Europe, loin devant tout autre modèle. En revanche, il est à noter que le les SUV aussi prennent le tournant de l'électrique (35 modèles de véhicules électriques, sur 85 sortis dans l'année en Europe, étaient des SUV) et que les constructeurs semblent oeuvrer pour rendre ces modèles moins polluants.

Aussi, conséquence paradoxale de la demande élevée pour ce genre de véhicule et l'accroissement de la production de SUV 100 % électriques (28 électriques ou hybrides sur les 39 modèles de SUV sortis en 2021), selon le rapport de JATO, ce sont les SUV de taille moyenne qui sont officiellement les véhicules les plus verts en Europe avec une moyenne de 65,4 g/km d'émission CO2.

JATO 2022 rapport émission CO2 SUV par taille de véhicule

Reste que cela ne compense pas la pollution des SUV de luxe, qui produisent en moyenne 252 g/km, soit plus qu'en 2020...

Tesla, Renault et Hyundai sacrés meilleurs élèves

JATO a regroupé plusieurs classements dans son rapport 2021 dont un premier montrant les 25 marques les plus populaires en fonction de leur moyenne d'émissions. Sans surprise, c'est la marque américaine Tesla qui arrive en tête de la liste, avec 0 g/km, logique puisque le constructeur ne produit que des véhicules 100 % électriques.

En deuxième position, on retrouve Renault avec 86,7 g/km. La marque française a pu améliorer la moyenne de ses émissions grâce au succès de sa ZOE électrique, dont les ventes ont dépassés les modèles diesel. Enfin, on retrouve Hyundai qui, de son côté, a vu la demande de voitures électriques et hybrides rechargeables exploser l'année dernière, jusqu'à représenter 24 % des ses nouvelles immatriculations.

Un autre tableau classe les marques en fonction de la baisse moyenne de leurs émissions de CO2. D'après ces données, ce sont les espagnols de Cupra (qui ne figure pourtant même pas dans le classement des marques qui émettent le moins de CO2) qui ont opéré la plus grande réduction avec une diminution de 40 % des émissions entre l'année 2020 et 2021. Jeep (- 24 % à 122 g/km) et Skoda (- 23 % à 101 g/km) complètent le podium.

pollution voitures
© JATO

Niveau mauvais (voire très mauvais) élèves, les marques Subaru, Ssangyong, Mahindra, Maserati et Lancia ont été les seules étudiées à avoir augmenté leurs émissions de CO2 sur l'année avec une augmentation de plus de 15 % pour les italiens de Lancia.

Des disparités territoriales évidentes

Si la moyenne des émissions a baissé sur l'ensemble des 17 marchés étudiés, certains pays sont bien meilleurs élèves que d'autres – toute proportion gardée, mais nous y reviendrons. La Norvège est de très loin le pays le moins pollueur avec seulement 16,9 g/km en moyenne, soit une baisse de 49 % en un an ce qui s'explique par le fait que près de deux tiers des voitures immatriculées en 2021 étaient des voitures 100 % électriques. Cette part des véhicules électrifiés augmente à 85 % si on compte les hybrides rechargeables.

Évidemment, tout n'est pas à jeter à la tête des pays et leurs habitants et les pays qui ont enregistré les moins importantes baisses d'émission (Croatie, Slovénie, Espagne), sont aussi ceux où les revenus par habitant sont moindres, rendant donc plus difficile l'accès aux voitures à basse émission de CO2, encore chères.

pollution voitures
© JATO

Source : JATO Consulting

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
7
djibexx
Complètement absurde avec des Tesla de 2 tonnes fabriquées au charbon chinois, des Hyundai au charbon coréen et des Zoé au nucléaire français.<br /> Le cycle de vie des voitures électriques est un fléau
MattS32
djibexx:<br /> Le cycle de vie des voitures électriques est un fléau<br /> Non, les analyses cycle de vie montrent que le bilan des VE est globalement favorable par rapport aux VT à partir de 50 à 100 000 km parcourus. Or la durée de vie moyenne d’une voiture est largement supérieure à ça, donc l’écrasante majorité des VE auront un bilan plus favorable sur leur vie.
philouze
"<br /> Complètement absurde avec des Tesla de 2 tonnes fabriquées au charbon chinois, des Hyundai au charbon coréen et des Zoé au nucléaire français.<br /> Le cycle de vie des voitures électriques est un fléau"<br /> Toutes les études disent le contraire, et particulièrement sur le cycle de vie complet.<br /> C’est à la création que - pour l’instant - le VE est plus impactant que le thermique.<br /> A terme, avec du /solid et du lithium européen, le VE sera très nettement moins impactant qu’une thermique même à la création, car il contient environ 2 à 3000 fois moins de pièces en mouvement a forger/usiner/assembler, et pas de circuit de dépollution.
cpicchio
Et pourquoi Zoé aurait cette spécificité ?<br /> Et pourquoi ne pointer du doigt que les véhicules ?<br /> Êtes vous gêné par tout votre consommation électrique ?
Nmut
C’est naturel de se focaliser sur un défaut pour les choses que l’on rejette.<br /> Cependant, au bout d’un certain temps, il faut que la raison dépasse le « bon sens » et l’affect, et donc vraiment comprarer les VEs et les VTs!<br /> Si on veut ne pas se planter rapidement, il faut diminuer nos erreurs, donc moins consommer et mieux consommer, il n’y a pas d’alternative. La généralisation des VEs, la production de masse et l’amélioration rapide qui en découle est une partie de la solution, pour le moment on a rien trouvé d’autre (à part ne plus se déplacer…).
jyti94
Tout à fait, la raison veut qu’on n’achète pas de VE (trop lourd trop consommateur trop polluant) ni de SUV (idem)<br /> Les VE seront (peut-être) le passage obligé mais cela quand les technologies auront progressé.<br /> On ne dépollue que 50% des lourdes batteries aujourd’hui et il faut trop de temps pour les recharger.<br /> Le « peut-être » provient pour moi de la possibilité de ne plus avoir de véhicules particuliers tels que nous avons aujourd’hui (VE et VT) si la solution écologique au niveau macroscopique interdit cela afin d’atteindre des objectifs tangibles.<br /> Un futur autre mode de locomotion est potentiellement sur la table : en commun ou en location, autonome…<br /> @cpicchio: la « spécificité » de la zoé nucléaire provient du fait que si elle est contruite en france, l’électricité qui a permis de la faire est d’origine nucléaire (vrai sissi faite en france).
philouze
jyti94:<br /> On ne dépollue que 50% des lourdes batteries aujourd’hui<br /> C’est faux<br /> jyti94:<br /> et il faut trop de temps pour les recharger.<br /> C’est faux,<br /> Pour 90% des usagers, 98,5% des charges sont nocturnes, ce qui implique virtuellement aucun délai d’attente, donc le temps de recharge idéal de … zéro.
Nmut
L’oeuf et la poule…<br /> Les VEs sont chers et relativement polluants (construction et recyclage, mais bien plus que 50% de la batterie est recyclé…) principalement par leur production encore limitée. Cela ne changera vraiment que quand la majorité des véhicules produits seront électriques… Donc il ne faut pas attendre!<br /> Et comme le dit @philouze, les recharges c’est la nuit. Il faut avoir utiliser un VE pour comprendre combien le carburant d’un VT est la plupart du temps une plus grosse contrainte que la recharge d’un VE.
cpicchio
Tout comme l’électricité qui alimente votre ordinateur, votre sèche cheveux, votre télé ou le chauffage électrique / climatisation si vous utilisez cette énergie…<br /> Elle est produite et assemblée en France avec des pièces qui doivent venir de France mais aussi d’Europe. De plus, l’électricité consommée est un mélange entre du nucléaire et d’autres énergies. Le calcul est donc impossible à faire et à la limite on s’en fout car la question n’est pas là (surtout à un moment où l’on voit toutes les limites d’être dépendant d’un pays producteur de gaz).<br /> La question est de savoir quel niveau de progrès l’on aura sur les véhicules électriques dans les prochaines années et la vitesse pour un basculement à 100%.
jyti94
50% de dépollution des batteries, c’est a priori le résultat aujourd’hui. Ca progressera avec les technologies employées mais c’est ainsi.<br /> Le rechargement la nuit : vous penser aux gens qui sont en immeuble sans recharge particulière ?<br /> Ici aussi, notre habitat n’est pas encore pleinement adaptée à cette longue recharge, et les stations sont (en france tout au moins) en sous-nombre.<br /> Ensuite, si vous vous servez de votre VE tous les jours, mieux vaut prendre un twizzy qu’un véhicule lourd (i3 : 1.2T, zoe 1.5T tesla-3 1.8T et les autres sont &gt; 2T (ok pour leaf spring et sûrement quelques autres mais ce constat d’énergie à dépenser pour mouvoir un tel poids me sidère.
jyti94
du même constat de limmaturité des technos actuelles, j’en arrive à la conclusion inverse : il faut attendre, jeter un VT s’il peut encore fonctionner pour acheter un VE qui n’est pas au point ne me semble pas écolo.<br /> Certains cas seront justifiés par un investissement ou un scenario spécifique, mais globalement le coté systématique n’est pas recevable pour moi.<br /> Pour les recharges nocturnes j’ai répondu au dessus qu’à date beaucoup de gens ne peuvent en profiter et/ou que pour un trajet journalier (assez) court, un twizzy me semble beaucoup plus pertinent.
jyti94
euh oui, je suis désolé je ne comprends pas bien votre point ici.<br /> La zoe est peut-être (je n’en sais rien) faite en france donc avec du nucléaire, c’est ce que je disais, rien de plus.<br /> Il est évident qu’ensuite dans notre vie de tous les jours, les sèche cheveux, lumières, PC … ne doivent pas non plus être utilisé n’importe comment et doivent être gérés mais c’est une évidence.<br /> Je n’ai sûrement pas compris ce que vous vouliez dire.
MattS32
jyti94:<br /> 50% de dépollution des batteries, c’est a priori le résultat aujourd’hui. Ca progressera avec les technologies employées mais c’est ainsi.<br /> Non, ce n’est pas une question de technologie. La technologie actuelle permet déjà un recyclage des batteries de VE à largement plus de 90%.<br /> Le problème, c’est uniquement qu’il n’y a pour l’instant quasiment pas de batteries de VE à recycler : une batterie de VE peut espérer au moins 20 ans de vie entre sa mise sur le marché et son recyclage. Or des VE, il y a 20 ans, il n’y en avait quasiment pas. Donc les volumes de batteries à recycler sont très faibles et ça n’intéresse pas encore les industriels (les 50%, si ce chiffre est exacte, c’est sans doute plus parce que la moitié des batteries ne sont pas envoyées en recyclage que parce que les batteries envoyées en recyclage ne sont recyclées qu’à 50%… et je serai pas surpris qu’en plus ce chiffre de 50% soit global sur toute la filière batterie, incluant les smartphones et cie… dont les batteries sont encore moins rentables à recycler et partent souvent directement à la poubelle parce que les gens font n’importe quoi, alors qu’une batterie de voiture dans un pays comme la France ça n’a quasiment aucun chance de ne pas finir au recyclage).<br /> jyti94:<br /> Le rechargement la nuit : vous penser aux gens qui sont en immeuble sans recharge particulière ?<br /> Recharge au boulot, au supermarché, au ciné… À relativement court terme il sera possible de se brancher quasiment sur n’importe quel parking. Avec le même résultat que la recharge la nuit à domicile : le temps de charge devient transparent, puisqu’on ne reste pas à poireauter à côté de la voiture pendant la charge et on ne fait pas un détour pour aller charger.<br /> jyti94:<br /> Ensuite, si vous vous servez de votre VE tous les jours, mieux vaut prendre un twizzy qu’un véhicule lourd (i3 : 1.2T, zoe 1.5T tesla-3 1.8T et les autres sont &gt; 2T<br /> Un Twizzy au quotidien, c’est jouable pour une personne seule. Et encore, c’est quand même terriblement limité, faut vraiment pas avoir d’autre besoin de transporter une ou deux personnes de petit gabarit et sans affaires d’un point à un autre. Ça ne peut pas être la voiture principale d’un foyer, il y a trop de situations où il atteint ses limites. Alors qu’une VE peut l’être.<br /> Et ce sans même parler du confort, absolument inexistant dans le Twizzy (rappel : par défaut il n’y a même pas de fenêtres !) et de son niveau de sécurité…<br /> jyti94:<br /> mais ce constat d’énergie à dépenser pour mouvoir un tel poids me sidère<br /> Les VT sont certes moins lourds, mais l’énergie dépensée pour les mouvoir est bien plus élevée… Certes, à la roue, ils ont besoin de moins d’énergie. Mais il faut beaucoup plus d’énergie à la source pour apporter ce un peu moins d’énergie à la roue… Et encore, malgré leur surpoids, les VE ont sans doute besoin de moins d’énergie à la roue que les VT non hybrides. Parce que les pertes au freinage sont énormes, surtout en ville : d’après les stats de consommation de mon PHEV sur 725 km effectués essentiellement en ville + périurbain, la récupération d’énergie au freinage fait à elle seule baisser ma consommation de plus de 30%…<br /> jyti94:<br /> jeter un VT s’il peut encore fonctionner pour acheter un VE qui n’est pas au point ne me semble pas écolo.<br /> Ce n’est pas ce que disent les analyses cycle de vie… En gros, le cycle de vie complet d’un VE, incluant son alimentation pour 150 à 250 000 km et son recyclage, est équivalent à ce qu’il faut pour simplement alimenter un VT équivalent sur 70 à 100 000 km.<br /> Si tu as un VT qui fera encore moins de 70-100 000 km avant d’être mis à la casse, c’est pas rentable de le remplacer tout de suite par un VE, autant le tirer jusqu’au bout. Mais s’il a encore le potentiel de faire plus de 70-100 000 km, alors il vaut mieux le remplacer par un VE (oui, c’est complètement contre intuitif : ce sont les VT les plus récents qu’on gagnerait le plus à remplacer par des VE).
cpicchio
C’est pourtant simple : tout est à base d’électricité nucléaire, y compris la fabrication des véhicules thermiques. Donc, traiter un produit de nucléaire comme étant un prétendu défaut n’a aucun sens.<br /> Et pour info, la Zoé est fabriqué à Flins (à 50 km de Paris) d’après Wikipedia.
Nmut
jyti94:<br /> conclusion inverse : il faut attendre<br /> Les technos ne sont pas immatures, que l’on n’est pas encore en production de masse, à cause de l’attentisme de certains qui auraient déjà un intérêt financier et la possibilité de basculer sur le VE.<br /> jyti94:<br /> jeter un VT s’il peut encore fonctionner pour acheter un VE<br /> Bien sûr que c’est ridicule, mais cela ne marche pas comme ça. Même les primes à la casse ne généraient en général pas de destruction complète du véhicule, une bonne partie des pièces ont permis de dépanner pas mal d’autre véhicules encore en bon état. C’est la même chose ici, on re réduit pas la durée de vie des VT, il faut surtout fabriquer des VEs au lieu des VTs maintenant pour que dans environ 10 ans, le parc soit majoritairement électrique. Au rythme actuel de la progression des VEs, on est plutôt sur 30 à 40 ans (il faudrait que je fasse un calcul plus complet avec les durées de vie et les progressions pour avoir un chiffre exacte mais c’est ce cet ordre).
philouze
« 50% de dépollution des batteries, c’est a priori le résultat aujourd’hui. »<br /> cette valeur a peu de sens :<br /> peu de batteries sont recyclées tout simplement car elles ne sortent pas encore du circuit (les cellules ont encore 70% de leurs capa et sont réutilisées<br /> les filières européennes récupèrent bien jusqu’à 98% de la masse de la batterie, les articles qui prétendent moins sont souvent mal renseignés (et en réalité, évoquent des cellules qui ne proviennent pas du circuit auto), ou bien évoquent le taux de récupération de seulement une partie de la batterie, comme seulement le cobalt, le graphite ou le lithium.<br /> Toutes les filières actuelles s’acheminent vers un minimum de 90% de récupération, mais ça sera massif uniquement quand le stock a recycler sera massif, garde en tête qu’une voiture ne livre que 3/400 kg de batterie une fois tous les 10-15 ans, ça fait pas grand chose en réalité, le flux ne sera réellement important que dans une bonne décennie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La petite électrique Volkswagen ID.1 à moins de 20 000 euros va-t-elle chambouler le marché ?
Faraday Future avait annoncé 14 000 précommandes de son électrique FF 91, la réalité est loin du compte
Regardez cette Tesla Model 3 rouler avec les pneus sans air Goodyear
Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Haut de page